Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:21:22 PM Vendredi, 22 Juin 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
Les greffiers menacent de délaisser la toge


  [7/11/2012 9:08:40 PM]  | Kiosque |AfreePress | Lu :1515 fois | Commenter
 

Togo  - Par courrier en date du 27 juin 2012 adressé au Garde des Sceaux, ministre de la Justice, le corps des greffiers du Togo menace de rentrer en grève si leurs conditions de travail et de vie ne sont pas revues et corrigées avec diligence par le gouvernement togolais, a appris l’Agence Afreepress.




 Dans cette pétition de plusieurs pages (à lire après l’article), les greffiers explicitent leurs exigences en exposant une liste de doléances qu’ils souhaitent voir être satisfaites.

Entre autres demandes, ces fonctionnaires de la justice togolaise exigent de l’Etat que tous les tribunaux et Cours du Togo soient dotés de matériels de bureau et informatiques adéquats et surtout en quantité suffisante, que des crédits de communications suffisants soient alloués aux greffes sur toute l’étendue du territoire togolais et que des matériels roulants soient mis à leur disposition pour les déplacements liés à l'exécution de ce travail.

La connexion à un réseau informatique des greffes dispersés dans toutes les localités du Togo fait également partie de leurs doléances.

Ci-dessous la pétition :

Pétition des greffiers du Togo au garde des Sceaux, ministre de la Justice
Considérant qu'aux termes de l'article 113 de la Constitution de la IVème République, le Pouvoir Judiciaire est indépendant du Pouvoir Exécutif et du Pouvoir Législatif; qu'il est garant des libertés individuelles et des droits fondamentaux des citoyens; Considérant que le GREFFE est un service indispensable et incontournable dans le fonctionnement de ce troisième Pouvoir;

Considérant que malgré le Programme National de Modernisation de la Justice qui était censé régler toutes les difficultés auxquelles sont confrontés aussi bien les justiciables que le personnel au service de notre Justice, les conditions de travail, de vie et de traitement des greffiers se sont davantage dégradées; que c'est ainsi que l'on peut retrouver des greffiers par groupe de trente (30) dans un seul bureau servant également de magasin et de secrétariat; que le greffier togolais ne s'est jamais vu doté par l'Etat de matériel informatique qui est pourtant son outil de travail;

Considérant que de nos jours, la profession de greffier a évolué; que cet agent autrefois de catégorie B appartient aujourd'hui à la catégorie A, voyant ainsi ses prestations et performances améliorées; que le Greffier devrait alors bénéficier des mêmes égards et avantages que d'autres auxiliaires de justice, notamment les Officiers de Police Judiciaire avec lesquels il partage les mêmes risques professionnels; que malgré son dévouement pour sa noble profession, le Greffier togolais n'a jamais bénéficié d'une indemnité de fonction ni de logement ; que par ailleurs, son traitement mensuel est insignifiant et ne peut même pas couvrir son transport dans le mois ; que dans ces conditions, le Greffier n'est assurément pas à l'abri de toutes sortes de manipulations et de la corruption qui affectent le bon fonctionnement de notre justice;

Considérant que le greffier forme avec le magistrat un tandem; qu'ils sont appelés à travailler toujours ensemble et de concert depuis la saisine des Juridictions jusqu'au prononcé des décisions de justice et à la délivrance des expéditions aux justiciables; qu'à cet effet, il ne devrait pas y avoir une trop grande différence de traitement entre ces deux acteurs de la Justice; que si la garantie de l'indépendance du Pouvoir Judiciaire et la lutte contre la corruption passent par la sécurisation du Magistrat de toute dépendance financière, cette situation n'est pas moins vraie concernant le Greffier, son collaborateur direct;

Considérant qu'en dépit des recommandations faites depuis 2005 dans le cadre du Programme National de Modernisation de la Justice, aucune mesure n'a été prise tant sur l'adoption des statuts particuliers devant régir le corps des greffiers du Togo que sur l'amélioration des conditions: de vie, de travail et de traitement de ceux-ci; que c'est toujours avec grand étonnement que les collègues greffiers de l'espace UEMOA apprennent le montant dérisoire du traitement mensuel alloué au greffier togolais;

Considérant qu'au vu de tout ce qui précède;

Nous,

Greffiers du Togo,

Demandons au Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, en attendant l'adoption 'dans les meilleurs délais du statut particulier du corps des greffiers du Togo:

• A COURT TERME:

- Que tous les GREFFES des TRIBUNAUX et COURS du TOGO soient dotés d'équipements bureautiques et de matériels informatiques en nombre suffisant pour tous les greffiers;

- Que soit alloué un crédit de communication consistant à tous les GREFFES ainsi qu'un matériel roulant pour l'exécution des convocations et notifications;


• A MOYEN TERME:


- Que des bureaux soient bâtis et -attribués aux greffiers et que soit mis en place un réseau informatique reliant tous les GREFFES des TRIBUNAUX et COURS du TOGO;

- Que les indemnités suivantes nous soient allouées mensuellement:

Indemnités de fonction : 100.000 F CFA

Indemnité de logement : 150.000 F CFA

Indemnité de transport : 160.000 F CFA

Indemnité forfaitaire rétribuant les travaux supplémentaires effectifs : 50.000 F CFA

Indemnité de risques inhérents à l'emploi : 50.000 F CFA

Indemnité de bibliothèque : 60.000 F CFA;

- Que des formations continues soient initiées à l'endroit des Greffiers;

Tenons à relever qu'il serait vivement souhaité qu'avant la vacation judiciaire prochaine (31 Juillet 2012), des dispositions concrètes soient prises pour que la conjugaison des efforts de chacun à l'amélioration des conditions de vie, de travail et de traitement des greffiers contribue davantage à rehausser l'éclat de la Justice togolaise;

Fait à Lomé, le 27 juin 2012
Source : AfreePress


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Les Gestionnaires des ressources humaines rassemblés en association pour valoriser leur fonction au Togo L’Association Togolaise des Gestionnaires de Ressources Humaines (ATGRH) a tenu ce vendredi 22 juin 2018 à Lomé, son premier congrès. Placé sous le thème « Gestionnaires RH business partners, créateurs de valeur et acteur majeur de la compétitivité durable de l’entreprise », ce congrès se veut, d’après les organisateurs, un cadre de discussion, de formation et de partage de bonnes pratiques de la fonction RH pour la création de valeur dans l’entreprise.  [ 6/23/2018 ]
Grève illimitée : Les enseignants chercheurs sur le point de mettre leur menace à exécution Les enseignements-chercheurs des Universités publiques du Togo réunis au sein du Syndicat de l'Enseignement du Supérieur du Togo (SEST) et le Syndicat National des Enseignants Supérieurs (SNES) passe à la vitesse supérieur. Dans une note adressée au Premier ministre, ils demandent au gouvernement de "matérialiser" les promesses à eux faites. Dans le cas contraire, ils appellent tous les collègues à une grève illimitée avec cessation des activités pédagogiques à compter du lundi 25 juin 2018 dans les deux universités publiques du pays. [ 6/23/2018 ]
Manifestation contre la loi de finances 2018: les OSC ne décolèrent pas Une nouvelle manifestation pour décrier la loi de finances 2018 est annoncée ce dimanche dans la capitale nigérienne. [ 6/23/2018 ]
Les polluants issus de l’agriculture représentent une menace sérieuse pour l’eau du monde entier (FAO) La pollution de l'eau induite par des pratiques agricoles non durables menace sérieusement la santé humaine et les écosystèmes de la planète, un problème par ailleurs souvent sous-estimé par les décideurs politiques et les agriculteurs, selon un nouveau rapport publié cette semaine par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). [ 6/23/2018 ]
Le Conseil Episcopal Justice et Paix : Bras armé de l’Eglise pour la promotion des droits humains Dans le cadre des activités marquant la célébration de ses 13 ans, le Conseil Épiscopal Justice et Paix (CEJP) de l’Archidiocèse de Lomé organise, depuis jeudi, des journées portes ouvertes pour mieux se faire connaitre et présenter ses actions en promotion des droits humains. [ 6/23/2018 ]
Le doublement de la Nationale N°2 va emporter une partie du cimetière de Nlessi Une partie du cimetière de Nlessi à Aneho va souffrir des travaux de doublement de la Nationale N°2 qui vont commencer à la fin du mois de juillet, selon un communiqué de Sa Majesté Nana Ane OHINIKO QUAM DESSOU XV, Roi des Mina, Chef Traditionnel de la ville d'Aneho, co-signé par le chef de la Collectivité Komlan Agban Bruce.  [ 6/23/2018 ]
Soutien au Programme Leadership Féminin: Les jeunes femmes leaders ont travaillé sur l’évaluation de l’impact de leurs projets Lancé le 17 Avril 2018, Le Programme Leadership Féminin se poursuit avec la phase de conduite de projets au profit de différentes communautés en Côte d’Ivoire. [ 6/23/2018 ]
Migrants: le chef de l’ONU appelle à préserver l’unité familiale Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé lundi à préserver l’unité familiale quand il s’agit des enfants migrants. [ 6/23/2018 ]
La sixième édition du Forum africain sur le DNS se tiendra à Cotonou Du 3 au 5 juillet, le sixième Forum africain sur le DNS se tiendra à Cotonou (Bénin) sous le thème « Construire une industrie des noms de domaine durable en Afrique ». Le Forum est co-organisé par la Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN), l’Association africaine de noms de domaine de premier niveau (AfTLD), et AfRegistrar. [ 6/23/2018 ]
Démarrage des travaux d’aménagement de la voie d’accès à l’aéroport de Gao et la voirie urbaine de Gao Le Ministère des Transports et du Désenclavement a entrepris à travers l’AGEROUTE la réalisation d’un vaste programme de réhabilitation des infrastructures de base dans la ville de Gao. Ce programme concerne les travaux d’aménagement de la voie d’accès à l’aéroport, dont le lancement a été fait par le Premier ministre Soumeylou Boubeye MAIGA le 11 mai dernier. [ 6/23/2018 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .