Samedi, 23 Août 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Les greffiers menacent de délaisser la toge


  [7/11/2012 9:08:40 PM]  | Kiosque |AfreePress | Lu :941 fois | 1 Commentaires
 

Togo  - Par courrier en date du 27 juin 2012 adressé au Garde des Sceaux, ministre de la Justice, le corps des greffiers du Togo menace de rentrer en grève si leurs conditions de travail et de vie ne sont pas revues et corrigées avec diligence par le gouvernement togolais, a appris l’Agence Afreepress.




 Dans cette pétition de plusieurs pages (à lire après l’article), les greffiers explicitent leurs exigences en exposant une liste de doléances qu’ils souhaitent voir être satisfaites.

Entre autres demandes, ces fonctionnaires de la justice togolaise exigent de l’Etat que tous les tribunaux et Cours du Togo soient dotés de matériels de bureau et informatiques adéquats et surtout en quantité suffisante, que des crédits de communications suffisants soient alloués aux greffes sur toute l’étendue du territoire togolais et que des matériels roulants soient mis à leur disposition pour les déplacements liés à l'exécution de ce travail.

La connexion à un réseau informatique des greffes dispersés dans toutes les localités du Togo fait également partie de leurs doléances.

Ci-dessous la pétition :

Pétition des greffiers du Togo au garde des Sceaux, ministre de la Justice
Considérant qu'aux termes de l'article 113 de la Constitution de la IVème République, le Pouvoir Judiciaire est indépendant du Pouvoir Exécutif et du Pouvoir Législatif; qu'il est garant des libertés individuelles et des droits fondamentaux des citoyens; Considérant que le GREFFE est un service indispensable et incontournable dans le fonctionnement de ce troisième Pouvoir;

Considérant que malgré le Programme National de Modernisation de la Justice qui était censé régler toutes les difficultés auxquelles sont confrontés aussi bien les justiciables que le personnel au service de notre Justice, les conditions de travail, de vie et de traitement des greffiers se sont davantage dégradées; que c'est ainsi que l'on peut retrouver des greffiers par groupe de trente (30) dans un seul bureau servant également de magasin et de secrétariat; que le greffier togolais ne s'est jamais vu doté par l'Etat de matériel informatique qui est pourtant son outil de travail;

Considérant que de nos jours, la profession de greffier a évolué; que cet agent autrefois de catégorie B appartient aujourd'hui à la catégorie A, voyant ainsi ses prestations et performances améliorées; que le Greffier devrait alors bénéficier des mêmes égards et avantages que d'autres auxiliaires de justice, notamment les Officiers de Police Judiciaire avec lesquels il partage les mêmes risques professionnels; que malgré son dévouement pour sa noble profession, le Greffier togolais n'a jamais bénéficié d'une indemnité de fonction ni de logement ; que par ailleurs, son traitement mensuel est insignifiant et ne peut même pas couvrir son transport dans le mois ; que dans ces conditions, le Greffier n'est assurément pas à l'abri de toutes sortes de manipulations et de la corruption qui affectent le bon fonctionnement de notre justice;

Considérant que le greffier forme avec le magistrat un tandem; qu'ils sont appelés à travailler toujours ensemble et de concert depuis la saisine des Juridictions jusqu'au prononcé des décisions de justice et à la délivrance des expéditions aux justiciables; qu'à cet effet, il ne devrait pas y avoir une trop grande différence de traitement entre ces deux acteurs de la Justice; que si la garantie de l'indépendance du Pouvoir Judiciaire et la lutte contre la corruption passent par la sécurisation du Magistrat de toute dépendance financière, cette situation n'est pas moins vraie concernant le Greffier, son collaborateur direct;

Considérant qu'en dépit des recommandations faites depuis 2005 dans le cadre du Programme National de Modernisation de la Justice, aucune mesure n'a été prise tant sur l'adoption des statuts particuliers devant régir le corps des greffiers du Togo que sur l'amélioration des conditions: de vie, de travail et de traitement de ceux-ci; que c'est toujours avec grand étonnement que les collègues greffiers de l'espace UEMOA apprennent le montant dérisoire du traitement mensuel alloué au greffier togolais;

Considérant qu'au vu de tout ce qui précède;

Nous,

Greffiers du Togo,

Demandons au Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, en attendant l'adoption 'dans les meilleurs délais du statut particulier du corps des greffiers du Togo:

• A COURT TERME:

- Que tous les GREFFES des TRIBUNAUX et COURS du TOGO soient dotés d'équipements bureautiques et de matériels informatiques en nombre suffisant pour tous les greffiers;

- Que soit alloué un crédit de communication consistant à tous les GREFFES ainsi qu'un matériel roulant pour l'exécution des convocations et notifications;


• A MOYEN TERME:


- Que des bureaux soient bâtis et -attribués aux greffiers et que soit mis en place un réseau informatique reliant tous les GREFFES des TRIBUNAUX et COURS du TOGO;

- Que les indemnités suivantes nous soient allouées mensuellement:

Indemnités de fonction : 100.000 F CFA

Indemnité de logement : 150.000 F CFA

Indemnité de transport : 160.000 F CFA

Indemnité forfaitaire rétribuant les travaux supplémentaires effectifs : 50.000 F CFA

Indemnité de risques inhérents à l'emploi : 50.000 F CFA

Indemnité de bibliothèque : 60.000 F CFA;

- Que des formations continues soient initiées à l'endroit des Greffiers;

Tenons à relever qu'il serait vivement souhaité qu'avant la vacation judiciaire prochaine (31 Juillet 2012), des dispositions concrètes soient prises pour que la conjugaison des efforts de chacun à l'amélioration des conditions de vie, de travail et de traitement des greffiers contribue davantage à rehausser l'éclat de la Justice togolaise;

Fait à Lomé, le 27 juin 2012
Source : AfreePress


.
Publicité>


Commentaires


 1   FORTUNE | 7/12/2012 11:53:20 AM
Comme ça il n y aura plus de magouilles de tout genre pour assurer la survie des greffiers.
 

Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Présidentielles 2015 : Les Universités des Vacances 2014 pour la Majorité Silencieuse avant l’entame de la grande mobilisation Le Relais de la Commune de Tsévié, environ 35 Km de Lomé, est le cadre qu’a choisi les associations réunis au sein de la Majorité Silencieuse pour mener leur réflexion politique. Il s’agit des associations comme la DNCC, l’AFUD, l’AC2TM, le GEF et le SYFODI. C’est à travers les Universités des Vacances 2014, que plusieurs jeunes venus des préfectures de la région Maritime se sont retrouvés pour réfléchir et définir leur besoin dans le cadre de la mobilisation pour les présidentielles de 2015. [ 8/23/2014 ]
Le Gabon suspend les vols en provenance des pays touchés par Ebola Le Gabon a annoncé vendredi la suspension des vols et des navires en provenance des pays touchés par le virus Ebola. [ 8/23/2014 ]
Intensification de la lutte contre le racket routier Les autorités ivoiriennes ont entrepris des actions d'envergure contre le racket routier et les barrages militaires illégaux. [ 8/23/2014 ]
Le barrage de Kaleta va fournir de l'électricité à la Guinée-Bissau en 2015 Le barrage de Kaleta, en construction en Guinée-Conakry dans le cadre de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG), commencera la fourniture régulière d'électricité à la Guinée-Bissau à partir de août 2015, a indiqué vendredi le directeur général des ressources hydrauliques de la Guinée-Bissau, Inussa Baldé. [ 8/23/2014 ]
Avant l'Olympia de Paris, Magic System au camp d'entraînement de militaires ivoiriens et français à Toumodi Le groupe Magic system a effectué une visite ‘’ d’encouragements’’ aux troupes françaises et ivoiriennes, basées au camp d’entrainement et de stage de Lomo Nord, dans le département de Toumodi (180 km au centre), indique une note d’information transmise, vendredi, à APA. [ 8/23/2014 ]
Crise postélectorale : Abéhi et Séka Séka jugés en octobre (Parquet militaire) Le procès des tueries des femmes d’Abobo, pendant la crise postélectorale, s’ouvrira en octobre avec la comparution des Commandants Jean-Noël Abéhi et Séka Yapo Anselme dit Séka Séka, a annoncé, vendredi, le Procureur militaire, le colonel Ange Kessi animant un point-presse. [ 8/23/2014 ]
Politique, faits divers et culture à la Une des journaux burkinabè Les journaux burkinabè, dans leurs livraisons de ce samedi, ont traité de sujets politiques, culturels, sans oublier les faits divers. [ 8/23/2014 ]
Forces de l’ordre : Quand le zèle prend la place du professionnalisme chez certains Sous d’autres cieux, lorsque, dans une situation de détresse, on aperçoit un élément de la Police ou de la Gendarmerie, l’on peut pousser un ouf et se sentir en sécurité. Mais chez nous, la vue des éléments des forces de l’ordre est synonyme de peur, de panique,. Ceci à cause du zèle dont certains font parfois preuve. [ 8/23/2014 ]
Revue de la presse rd-congolaise du 22 août Voici les principales informations des médias de la République démocratique du Congo ( RDC) diffusées vendredi. [ 8/22/2014 ]
Une maladie inconnue fait 75 morts au Nord-Ouest de la RDC Une maladie d’origine inconnue sévit dans le territoire de Boende, dans la province de l’Equateur), au Nord-Ouest de la République démocratique du Congo (RDC), où elle a déjà causé la mort de 75 personnes, a appris APA vendredi de sources concordantes dans cette province. [ 8/23/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | Offre de voyance gratuite immédiate en direct | Hotelsavecvue.com : Hôtel Lyon | Demandez une voyance en ligne
EX-IN Consult
iciLome.com