Mardi, 27 Janvier 2015 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Les greffiers menacent de délaisser la toge


  [7/11/2012 9:08:40 PM]  | Kiosque |AfreePress | Lu :958 fois | Commenter
 

Togo  - Par courrier en date du 27 juin 2012 adressé au Garde des Sceaux, ministre de la Justice, le corps des greffiers du Togo menace de rentrer en grève si leurs conditions de travail et de vie ne sont pas revues et corrigées avec diligence par le gouvernement togolais, a appris l’Agence Afreepress.




 Dans cette pétition de plusieurs pages (à lire après l’article), les greffiers explicitent leurs exigences en exposant une liste de doléances qu’ils souhaitent voir être satisfaites.

Entre autres demandes, ces fonctionnaires de la justice togolaise exigent de l’Etat que tous les tribunaux et Cours du Togo soient dotés de matériels de bureau et informatiques adéquats et surtout en quantité suffisante, que des crédits de communications suffisants soient alloués aux greffes sur toute l’étendue du territoire togolais et que des matériels roulants soient mis à leur disposition pour les déplacements liés à l'exécution de ce travail.

La connexion à un réseau informatique des greffes dispersés dans toutes les localités du Togo fait également partie de leurs doléances.

Ci-dessous la pétition :

Pétition des greffiers du Togo au garde des Sceaux, ministre de la Justice
Considérant qu'aux termes de l'article 113 de la Constitution de la IVème République, le Pouvoir Judiciaire est indépendant du Pouvoir Exécutif et du Pouvoir Législatif; qu'il est garant des libertés individuelles et des droits fondamentaux des citoyens; Considérant que le GREFFE est un service indispensable et incontournable dans le fonctionnement de ce troisième Pouvoir;

Considérant que malgré le Programme National de Modernisation de la Justice qui était censé régler toutes les difficultés auxquelles sont confrontés aussi bien les justiciables que le personnel au service de notre Justice, les conditions de travail, de vie et de traitement des greffiers se sont davantage dégradées; que c'est ainsi que l'on peut retrouver des greffiers par groupe de trente (30) dans un seul bureau servant également de magasin et de secrétariat; que le greffier togolais ne s'est jamais vu doté par l'Etat de matériel informatique qui est pourtant son outil de travail;

Considérant que de nos jours, la profession de greffier a évolué; que cet agent autrefois de catégorie B appartient aujourd'hui à la catégorie A, voyant ainsi ses prestations et performances améliorées; que le Greffier devrait alors bénéficier des mêmes égards et avantages que d'autres auxiliaires de justice, notamment les Officiers de Police Judiciaire avec lesquels il partage les mêmes risques professionnels; que malgré son dévouement pour sa noble profession, le Greffier togolais n'a jamais bénéficié d'une indemnité de fonction ni de logement ; que par ailleurs, son traitement mensuel est insignifiant et ne peut même pas couvrir son transport dans le mois ; que dans ces conditions, le Greffier n'est assurément pas à l'abri de toutes sortes de manipulations et de la corruption qui affectent le bon fonctionnement de notre justice;

Considérant que le greffier forme avec le magistrat un tandem; qu'ils sont appelés à travailler toujours ensemble et de concert depuis la saisine des Juridictions jusqu'au prononcé des décisions de justice et à la délivrance des expéditions aux justiciables; qu'à cet effet, il ne devrait pas y avoir une trop grande différence de traitement entre ces deux acteurs de la Justice; que si la garantie de l'indépendance du Pouvoir Judiciaire et la lutte contre la corruption passent par la sécurisation du Magistrat de toute dépendance financière, cette situation n'est pas moins vraie concernant le Greffier, son collaborateur direct;

Considérant qu'en dépit des recommandations faites depuis 2005 dans le cadre du Programme National de Modernisation de la Justice, aucune mesure n'a été prise tant sur l'adoption des statuts particuliers devant régir le corps des greffiers du Togo que sur l'amélioration des conditions: de vie, de travail et de traitement de ceux-ci; que c'est toujours avec grand étonnement que les collègues greffiers de l'espace UEMOA apprennent le montant dérisoire du traitement mensuel alloué au greffier togolais;

Considérant qu'au vu de tout ce qui précède;

Nous,

Greffiers du Togo,

Demandons au Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, en attendant l'adoption 'dans les meilleurs délais du statut particulier du corps des greffiers du Togo:

• A COURT TERME:

- Que tous les GREFFES des TRIBUNAUX et COURS du TOGO soient dotés d'équipements bureautiques et de matériels informatiques en nombre suffisant pour tous les greffiers;

- Que soit alloué un crédit de communication consistant à tous les GREFFES ainsi qu'un matériel roulant pour l'exécution des convocations et notifications;


• A MOYEN TERME:


- Que des bureaux soient bâtis et -attribués aux greffiers et que soit mis en place un réseau informatique reliant tous les GREFFES des TRIBUNAUX et COURS du TOGO;

- Que les indemnités suivantes nous soient allouées mensuellement:

Indemnités de fonction : 100.000 F CFA

Indemnité de logement : 150.000 F CFA

Indemnité de transport : 160.000 F CFA

Indemnité forfaitaire rétribuant les travaux supplémentaires effectifs : 50.000 F CFA

Indemnité de risques inhérents à l'emploi : 50.000 F CFA

Indemnité de bibliothèque : 60.000 F CFA;

- Que des formations continues soient initiées à l'endroit des Greffiers;

Tenons à relever qu'il serait vivement souhaité qu'avant la vacation judiciaire prochaine (31 Juillet 2012), des dispositions concrètes soient prises pour que la conjugaison des efforts de chacun à l'amélioration des conditions de vie, de travail et de traitement des greffiers contribue davantage à rehausser l'éclat de la Justice togolaise;

Fait à Lomé, le 27 juin 2012
Source : AfreePress


...
.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)


Dans la même rubrique

Le Général Meka porté à la tête de la coalition Cameroun-Tchad contre Boko Haram Face à la menace grandissante de la secte islamiste Boko Haram dans le nord du Cameroun, les autorités tchadiennes et camerounaises, pour aller à une certaine coalition des forces ont mis sur pied une force commune pour la coordination. [ 1/27/2015 ]
Vague de condamnations suite à l’arrestation de Christopher Ngoyi Mutamba Militant des droits de l’Homme, Christopher Ngoyi Mutamba a été arrêté au cours des violentes manifestations qu’a connu le pays le mercredi 21 janvier dernier. Mais il n’y a toujours pas d’information sur le lieu de détention de ce dernier. Et depuis, des dénonciations aux condamnations continuent d’être enregistrées dans le pays. [ 1/27/2015 ]
Le Groupe Etat Islamique revendique l’attentat contre un luxueux hôtel de Tripoli Opération commando d’envergure du groupe Etat Islamique en Libye. Explosion d’une ou deux voitures devant l'hôtel Corinthia, un des plus grands hôtels de la capitale libyenne, Tripoli, suivi de la pénétration des hommes armés dans l’immeuble, ce sont par ces deux faits que ce groupe terroriste s’est signalé ce matin de mardi. [ 1/27/2015 ]
Boko Haram-Conflits Armés: des fossoyeurs de l'économie africaine Le groupe Islamiste Boko Haram, les conflits armés qui pullulent sur le continent africain, ont un effet néfaste sur l'économie africaine. Et ceci, encore plus que le virus Ebola qui sévit principalement dans trois pays à savoir le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée. Ces déclarations sont celles de Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique.  [ 1/27/2015 ]
Une mise en liberté provisoire de nul effet pour Jean-Pierre Bemba A l’instar de certains de ses témoins, Jean-Pierre Bemba a recouvert sa liberté provisoire. Mais contrairement à ces derniers qui ont pu regagner Kinshasa, M. Bemba ne le pourra pas, selon Alexis Tambwe Mwamba, ministre de la Justice. [ 1/27/2015 ]
Issifou Mahamadou du Niger et Yayi Boni du Bénin plaident pour l’annulation de la dette des pays touchés par Ebola Malgré la bonne nouvelle annoncée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) concernant le recule de l’épidémie d’Ebola, les investisseurs hésitent toujours à revenir vers les trois pays les plus touchés par la maladie en Afrique de l’Ouest. C’est sûrement ce qui a motivé cet appel lancé le 25 janvier dernier par les Présidents nigérien et béninois, Issoufou Mahamadou et Dr Thomas Yayi Boni en faveur de ces pays. [ 1/27/2015 ]
Manifestation d'étudiants à Doba; bilan 5 morts Les autorités en place ont modifié les conditions d'inscriptions au baccalauréat, suscitant le mécontentement des élèves. Une manifestation de protestation à été organisée à Doba au Sud du pays avec un bilan de 5 morts.  [ 1/27/2015 ]
Un présumé ravisseur d'enfants arrêté à Marcory Le phénomène d'enlèvement d'enfants en Côte d'Ivoire crée la psychose et toute la population est en alerte. Une alerte qui a sauvé la vie de deux enfants ce mardi. Arrêté, le ravisseur a prétendu être le père des gosses. [ 1/27/2015 ]
Abobo: les femmes veulent de l’eau La commune d’Abobo dans la capitale Abidjanaise, connait une grave pénurie d’eau depuis déjà quelque temps. Pour manifester leur ras-le-bol, les femmes ont organisé un meeting devant la société d’eau de côte d’Ivoire (Sodeci) à d’Abobo Dokui. [ 1/27/2015 ]
Deux enfants retrouvés égorgés par Boko Haram Lundi matin, la découverte a secoué les populations de Lima dans l'extrême-nord du Cameroun. Les habitants de cette localité ont retrouvé les corps sans vie de deux enfants. D'après le constat, ces enfants ont été égorgés par Boko Haram. [ 1/27/2015 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Horoscope | voyance gratuite en ligne | Demandez une voyance gratuite amour Maintenant! |
EX-IN Consult
iciLome.com