Mercredi, 23 Avril 2014 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Les greffiers menacent de délaisser la toge


  [7/11/2012 9:08:40 PM]  | Kiosque |AfreePress | Lu :932 fois | 1 Commentaires
 

Togo  - Par courrier en date du 27 juin 2012 adressé au Garde des Sceaux, ministre de la Justice, le corps des greffiers du Togo menace de rentrer en grève si leurs conditions de travail et de vie ne sont pas revues et corrigées avec diligence par le gouvernement togolais, a appris l’Agence Afreepress.




 Dans cette pétition de plusieurs pages (à lire après l’article), les greffiers explicitent leurs exigences en exposant une liste de doléances qu’ils souhaitent voir être satisfaites.

Entre autres demandes, ces fonctionnaires de la justice togolaise exigent de l’Etat que tous les tribunaux et Cours du Togo soient dotés de matériels de bureau et informatiques adéquats et surtout en quantité suffisante, que des crédits de communications suffisants soient alloués aux greffes sur toute l’étendue du territoire togolais et que des matériels roulants soient mis à leur disposition pour les déplacements liés à l'exécution de ce travail.

La connexion à un réseau informatique des greffes dispersés dans toutes les localités du Togo fait également partie de leurs doléances.

Ci-dessous la pétition :

Pétition des greffiers du Togo au garde des Sceaux, ministre de la Justice
Considérant qu'aux termes de l'article 113 de la Constitution de la IVème République, le Pouvoir Judiciaire est indépendant du Pouvoir Exécutif et du Pouvoir Législatif; qu'il est garant des libertés individuelles et des droits fondamentaux des citoyens; Considérant que le GREFFE est un service indispensable et incontournable dans le fonctionnement de ce troisième Pouvoir;

Considérant que malgré le Programme National de Modernisation de la Justice qui était censé régler toutes les difficultés auxquelles sont confrontés aussi bien les justiciables que le personnel au service de notre Justice, les conditions de travail, de vie et de traitement des greffiers se sont davantage dégradées; que c'est ainsi que l'on peut retrouver des greffiers par groupe de trente (30) dans un seul bureau servant également de magasin et de secrétariat; que le greffier togolais ne s'est jamais vu doté par l'Etat de matériel informatique qui est pourtant son outil de travail;

Considérant que de nos jours, la profession de greffier a évolué; que cet agent autrefois de catégorie B appartient aujourd'hui à la catégorie A, voyant ainsi ses prestations et performances améliorées; que le Greffier devrait alors bénéficier des mêmes égards et avantages que d'autres auxiliaires de justice, notamment les Officiers de Police Judiciaire avec lesquels il partage les mêmes risques professionnels; que malgré son dévouement pour sa noble profession, le Greffier togolais n'a jamais bénéficié d'une indemnité de fonction ni de logement ; que par ailleurs, son traitement mensuel est insignifiant et ne peut même pas couvrir son transport dans le mois ; que dans ces conditions, le Greffier n'est assurément pas à l'abri de toutes sortes de manipulations et de la corruption qui affectent le bon fonctionnement de notre justice;

Considérant que le greffier forme avec le magistrat un tandem; qu'ils sont appelés à travailler toujours ensemble et de concert depuis la saisine des Juridictions jusqu'au prononcé des décisions de justice et à la délivrance des expéditions aux justiciables; qu'à cet effet, il ne devrait pas y avoir une trop grande différence de traitement entre ces deux acteurs de la Justice; que si la garantie de l'indépendance du Pouvoir Judiciaire et la lutte contre la corruption passent par la sécurisation du Magistrat de toute dépendance financière, cette situation n'est pas moins vraie concernant le Greffier, son collaborateur direct;

Considérant qu'en dépit des recommandations faites depuis 2005 dans le cadre du Programme National de Modernisation de la Justice, aucune mesure n'a été prise tant sur l'adoption des statuts particuliers devant régir le corps des greffiers du Togo que sur l'amélioration des conditions: de vie, de travail et de traitement de ceux-ci; que c'est toujours avec grand étonnement que les collègues greffiers de l'espace UEMOA apprennent le montant dérisoire du traitement mensuel alloué au greffier togolais;

Considérant qu'au vu de tout ce qui précède;

Nous,

Greffiers du Togo,

Demandons au Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, en attendant l'adoption 'dans les meilleurs délais du statut particulier du corps des greffiers du Togo:

• A COURT TERME:

- Que tous les GREFFES des TRIBUNAUX et COURS du TOGO soient dotés d'équipements bureautiques et de matériels informatiques en nombre suffisant pour tous les greffiers;

- Que soit alloué un crédit de communication consistant à tous les GREFFES ainsi qu'un matériel roulant pour l'exécution des convocations et notifications;


• A MOYEN TERME:


- Que des bureaux soient bâtis et -attribués aux greffiers et que soit mis en place un réseau informatique reliant tous les GREFFES des TRIBUNAUX et COURS du TOGO;

- Que les indemnités suivantes nous soient allouées mensuellement:

Indemnités de fonction : 100.000 F CFA

Indemnité de logement : 150.000 F CFA

Indemnité de transport : 160.000 F CFA

Indemnité forfaitaire rétribuant les travaux supplémentaires effectifs : 50.000 F CFA

Indemnité de risques inhérents à l'emploi : 50.000 F CFA

Indemnité de bibliothèque : 60.000 F CFA;

- Que des formations continues soient initiées à l'endroit des Greffiers;

Tenons à relever qu'il serait vivement souhaité qu'avant la vacation judiciaire prochaine (31 Juillet 2012), des dispositions concrètes soient prises pour que la conjugaison des efforts de chacun à l'amélioration des conditions de vie, de travail et de traitement des greffiers contribue davantage à rehausser l'éclat de la Justice togolaise;

Fait à Lomé, le 27 juin 2012
Source : AfreePress


.
Publicité>


Commentaires


 1   FORTUNE | 7/12/2012 11:53:20 AM
Comme ça il n y aura plus de magouilles de tout genre pour assurer la survie des greffiers.
 

Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

Les actions pour l’éducation à la base se renforcent Les curricula d’alphabétisation et d’éducation non formelle qui sont des documents d’orientation pour la confection et l’élaboration de programmes communs d’alphabétisation « efficace », sont en cours de validation à Kpalimé (120 km environ à l’Ouest de Lomé), validation qui traduit la préoccupation du gouvernement sur les questions d’alphabétisation de toutes les couches de la population.  [ 4/23/2014 ]
L’URATEL se désolidarise du CONAPP Quelques jours après l’élection d’un nouveau bureau à la tête du Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP), l’Union des Radios et Télévisions Libres du Togo (URATEL), l'une des trois organisations fondatrices restantes du CONAPP vient d’annoncer par le biais d’un communiqué dont l’Agence Afreepress a copie, son retrait.  [ 4/23/2014 ]
Deux anciens ministres comparaissent devant la justice pour des soupçons de corruption Dr Ousmane Doré et Dr Mahmoud Camara, deux anciens ministres du gouvernement guinéen de Transition mis en place en 2007, sous la deuxième république, condamnés en mars à "cinq ans d'emprisonnement par défaut" pour des faits supposés de détournement de fonds d'une valeur de près de 1,6 million d'euros, ont comparu mardi devant la justice, après avoir interjeté appel contre ce verdict, a-t-on appris de sources judiciaires. [ 4/23/2014 ]
Revue de la presse rd-congolaise du 23 avril Voici les principales informations des médias de la République démocratique du Congo ( RDC) diffusée mercredi. [ 4/23/2014 ]
Un véhicule onusien volé par des shebab somaliens présumés Un véhicule onusien du camps de réfugiés de Dadaab, dans le nord du Kenya, a été volé par des militants somaliens présumés des shebab et emmené en Somalie tôt mercredi, a annoncé un officiel kenyan. [ 4/23/2014 ]
Plus de 6.000 RDCongolais expulsés par l'Angola et le Congo-Brazzaville depuis le début de l'année Plus de 6.000 ressortissants de la République démocratique du Congo (RDC) ont été expulsés de l'Angola et du Congo-Brazzaville depuis le début de cette année, selon un communiqué du gouvernement de la RDC publié mardi. [ 4/23/2014 ]
Le retour de Abdoulaye Wade au Sénégal à la Une La presse sénégalaise parvenue mercredi à APA accorde un traitement de faveur à l’interdiction par le Préfet de Dakar du cortège et du meeting du Parti démocratique sénégalais (Pds, opposition) prévus ce jour à l’occasion du retour de son leader, l’ex-président, Me Abdoulaye Wade. [ 4/23/2014 ]
La politique et la nécrologie se disputent la Une des journaux ivoiriens Les journaux quotidiens ivoiriens parus, mercredi, sur l’ensemble du territoire national offrent un menu dominé par l’actualité politique du moment et la nécrologie. [ 4/23/2014 ]
La chanteuse traditionnelle Allah Thérèse honorée par l'Etat ivoirien La première édition de Paquinou régional 2014 a été bénéfique pour la chanteuse traditionnelle baoulé, Allah Thérèse qui recevra, désormais, de l’Etat ivoirien une « pension mensuelle » en plus de « deux maisons ».  [ 4/23/2014 ]
Les habitants de Benghazi proposent des solutions pour la sécurité Un membre des forces spéciales d'al-Saiqa a échappé à une tentative d'assassinat le lundi 21 avril à Benghazi, dernier incident en date d'une série d'attaques dirigées contre les forces de sécurité dans la deuxième plus grande ville de Libye. [ 4/23/2014 ]
Autres titres de cette Rubrique

Accueil | Contactez-nous | Publicité | Tchat | Emploi | Horoscope | Agenda
iciLome.com