Jeudi, 26 Mai 2016 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Manifestation du CST ce mardi à Lomé : Des jeunes femmes nues en démonstration devant les forces de l’ordre


  [8/28/2012 9:04:51 PM]  | Kiosque | MO5-Togo | Lu :25383 fois | Commenter
 

En prélude à la manifestation qui verra les femmes togolaises exhibées leur nudité dans les jours à venir pour exprimer leur ras le bol sur les dirigeants togolais, certaines jeunes femmes, face à la barbarie et l’oppression que leur font subir les forces de l’ordre et de sécurité, n’ont pas hésité à se mettre nues devant ces derniers, en signe de profanation, lors de la manifestation du Collectif « Sauvons le Togo » (CST), organisée dans la capitale togolaise, ce mardi 28 août 2012, a constaté un reporter du mo5-togo.com.




 Répondant à l’appel du CST en se fondant sur l’article 150 de la constitution togolaise, qui stipule en ses alinéas 2 et 3 que : «En cas de coup d’État ou de coup de force quelconque, tout membre du gouvernement ou de l’Assemblée nationale a le droit et le devoir de faire appel à tous les moyens pour rétablir la légitimité constitutionnelle, y compris le recours aux accords de coopération militaire ou de défense existants. Dans ces circonstances, pour tout Togolais, désobéir et s’organiser pour faire échec à l’autorité illégitime constituent le plus sacré des droits et le plus impératif des devoirs. »
Des militants et sympathisants du CST, ont une fois encore, bravé la peur et ont ainsi répondu nombreux à l’appel de leurs responsables. Déjà à 8 heures du matin, le site de Bè Château où devait débuter la manifestation, grouillait de monde. Puis, vint sur les lieux le député de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Responsable à l’organisation dudit Collectif, Robert Olympio. Ce dernier sera très vite interpellé par la gendarmerie, ce qui monta d’un cran la colère des manifestants. C’est dans cette atmosphère surchauffée que, certaines jeunes femmes pour extérioriser leur colère vis-à-vis du pouvoir, n’ont pas hésité à se mettre nues devant ces forces de l’ordre et de sécurité, comme pour les maudire.

Ces hommes en treillis, visiblement prêts aussi à en découdre avec les manifestants, n’ont pas hésité à faire usage des gaz et grenade lacrymogène ainsi que des balles en caoutchouc pour les disperser. Nombreux ont été les manifestants qui ont été blessés gravement.

Dans la foulée, les forces de l’ordre et de la sécurité ont également procédé à des arrestations de manifestants, sympathisants et d’innocents qui passaient. Il est à souligner que le quartier de Bè a été une fois encore le théâtre des tirs de gaz et de grenade lacrymogène ainsi que de balles en caoutchouc.

Jusqu’en fin de l’après-midi, la ronde des véhicules de la police et de la gendarmerie pourchassant et blessant sévèrement les manifestants est encore visible à Bè Château et ses environnants.
Source : | MO5-Togo


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 
(Cliquez une seule fois!)
.

Dans la même rubrique

La synagogue de la Ghriba accueille plus de 2000 pèlerins depuis le 24 mai Depuis 48 heures, les nombreux visiteurs et autres pèlerins peuvent à nouveau visiter la synagogue de la Ghriba. Celle-ci a rouvert ses portes le mercredi 24 mai dernier. [ 5/26/2016 ]
Mouvement d’humeur à Mango : Retour sur les faits La ville de Mango a été le théâtre d’affrontement entre les jeunes de la localité mercredi. Selon nos informations, des maisons ont été brûlées, une boutique saccagée, plusieurs dégâts matériels ont été occasionnés, mais aucun mort n'a été déploré cette fois-ci. [ 5/26/2016 ]
Le Lieutenant qui a perdu la tête en direct, visité par Sylvia Bongo Il est assurément le Gabonais dont on parle le plus ces derniers jours à travers le monde. Le Lieutenant Mossodji qui en direct sur la Télévision Nationale, alors qu’il lisait un communiqué, a perdu tous ses moyens, a recu un soutien de taille. Celui de la Première Dame, Sylvia. Cette dernière, lui a rendu visite sur son lit d’hôpital. [ 5/26/2016 ]
Deuil : Gagny Lah, le père du Bazin est mort Au Mali, les commerçants du bazin riche ont les larmes aux yeux, suite au décès en France de Gagny Lah, père de ce textile en coton, une identité culturelle de ce peuple. Il est âgé de 80 ans. [ 5/26/2016 ]
L'hémicycle valide la protection des passagers aériens L’Assemblée nationale a validé ce 25 mai, la loi portant code de l’aviation civile au Togo. Avec 325 articles à travers dix livres, ce code vise la sécurité des voyageurs en premier.  [ 5/26/2016 ]
Mango : La décision d’inhumer un cadavre déclenche un mouvement d’humeur Mango a encore connu une violente manifestation hier mercredi. Pour cause, la volonté de l’une des familles des victimes d’enterrer son défunt tombé lors de la répression de Novembre 2015. [ 5/26/2016 ]
MACO: 4 détenus dans la nature après une évasion Une évasion de détenus a eu lieu à la maison d’arrêt et de correction d’Odienné, dans la nuit du mardi à mercredi 25 mai. Quatre prisonniers de ce lieu de détention depuis toujours sont en cavale. [ 5/25/2016 ]
San-Pedro: incinération de plus d’une tonne produits avariés 1,3 tonne de produits alimentaires impropres à la consommation a été incinéré le mardi dernier. Ces produits saisis, c’est le résultat de plusieurs mois de contrôle dans la localité. [ 5/25/2016 ]
Nouvelle réduction des prix des produits pétroliers : La LCT salue l’effort mais reste sur sa soif La Ligue des consommateurs togolais (LCT), une association de défense des droits des consommateurs au Togo a salué ce mercredi la nouvelle réduction des prix des produits pétroliers décidée par le gouvernement, des nouveaux prix qui sont entrés en vigueur depuis ce mercredi à 0 heure.  [ 5/25/2016 ]
Les 723 agents contractuels de la Direction générale des impôts appellent Faure Gnassingbé à l’aide Mis à la touche lors de la création de l’Office togolais des recettes (OTR) il y a dix-huit (18) mois, les sept cent vingt-trois (723) agents contractuels de la Direction générale des impôts sont montés au créneau pour dire leur ras-le-bol par apport au silence qu’adoptent les autorités togolaises malgré la situation « difficile » qu’ils traversent.  [ 5/25/2016 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | demande esta | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | . | Rachat de credit Trouver le meilleur taux immobilier du moment.