Jeudi, 19 Octobre 2017 | .    Boutique  |  Immobilier  |  Publicité   
.
Home| Sport| Actualités| Forum| Opinions| Annuaire| Annonces| Rencontres| Vidéos| Photos| Togo|
 Immobilier 
Proposer un site web  | Répertoire du web togolais
Loading
Lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme: Fin à Praia du séminaire de sensibilisation des journalistes, bientôt un réseau régional d’échanges mis en place


  [8/31/2012 4:57:11 PM]  | Kiosque | SAVOIR NEWS | Lu :1501 fois | Commenter
 

Démarré jeudi à Praia (Cap-Vert), le séminaire visant à sensibiliser des journalistes francophones et lusophones de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sur la Lutte contre le Blanchiment de Capitaux et le Financement du Terrorisme (LBC/FT) s'est achevé, a constaté un journaliste de l’Agence Savoir News. Une trentaine de professionnels des médias dont un journaliste de l'Agence Savoir News ont pris à ce séminaire.




 Initié par le Groupe Intergouvernementale d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l’Ouest (GIABA), le séminaire de Praia a pour but d’initier des journalistes aux techniques de lutte contre le Blanchiment de Capitaux et le Financement du Terrorisme.

Cette rencontre a permis aux journalistes présents d'avoir des notions appropriées en termes de blanchiment d’argent et des explications sur les initiatives internationales et régionales en cours, sans oublier le rôle et le mandat de GIABA.

Ils ont été également formés en techniques d’investigations, ce qui leur permettra de contribuer directement à la lutte.
Au terme des travaux de fin de ce séminaire, les participants ont élaboré un plan d’action, afin de mieux accompagner le GIABA dans sa volonté de susciter des actions internes contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Ils ont également fait quelques recommandations au GIABA qui compte les insérer dans son plan stratégique 2011-2014.
Ces journalistes ont également décidé de mettre en place, un réseau régional d’échanges.

C’est Mohamed Coullibally, responsable principal des programmes au GIABA, représentant du directeur général de cette institution qui a clôturé les travaux du séminaire.
Il a exprimé la satisfaction de son institution en raison de l’ambiance qui a prévalu lors des débats.
"Vous êtes des acteurs incontournables. Tout au long de cet atelier, les techniques d’investigations vous ont été montrées. L’objectif du GIABA, c’est de créer une masse critique au sujet du Blanchiment d’Argent. Vous êtes les porte-paroles (……) dans vos pays respectifs", a souligné M.Coullibally.

Interrogés par Savoir News, certains participants n’ont pas caché leur totale satisfaction vue la richesse des communications. C’est le cas par exemple de Constant, Journaliste à la Radio Planète basée à Cotonou au Bénin.

"C’est un sujet important surtout pour l’Afrique de l’Ouest où beaucoup de pays sont traités de plaques tournantes de blanchiment d’argent, de trafic de drogue et aussi du terrorisme. Nous avons été informés notamment sur les techniques d’investigation et des réalités des pays", a-t-il confié.
Huldo Moreira, Journaliste, correspondant de la Radio Télévision Portugaise au Cap Vert a abondé dans le même sens: "ce séminaire m'a beaucoup apporté. Et je souhaiterais que ces genres de rencontres soient multipliées".

Tanko Atcha, Directeur de Publication de l'Hebdo "La Lettre de la Kozah" au Togo, a pour sa part salué la qualité de la formation et remercié GIABA pour l'initiative, car le Blanchiment de Capitaux et le Financement du Terrorisme est un fléau planétaire aux conséquences dévastatrices plombant les économies nationales.
Rappelons que GIABA est responsable de la Prévention et du Contrôle du Blanchiment d´Argent et du Financement du Terrorisme en Afrique de l´Ouest. FIN


De Praia (Cap-Vert), Lambert ATISSO
Source : | SAVOIR NEWS


.
Publicité>



Imprimer | Commenter  

.

Dans la même rubrique

Les images des milices à l'oeuvre: l'hopital de Bè débordé Ces images prises dans la plus grande discrétion sont celles d'une meute de jeunes armés, rouant de coups, un citoyen à Lomé. [ 10/19/2017 ]
Conflit interethnique : Baoulé et Guérés reçoivent la visite d'une délégation parlementaire Le conflit entre Baoulé et Wê (Guéré) dans la forêt classée de Goin-Débé dans la région de Guiglo (Ouest) est loin d’être terminé. La situation devenue alarmante, une délégation a fait le déplacement afin de toucher la situation du doigt. [ 10/19/2017 ]
Delta du Niger : quatre britanniques enlevés L’enlèvement a eu lieu ce vendredi matin dans le delta du Niger. Ces 4 personnes, tous des Britanniques à coup sûr étaient au sein d’une communauté rurale pour une aide médicale. [ 10/19/2017 ]
Des miliciens à Agoè-Nyivé, les militaires à Bè : la terreur à Lomé Les images sont d’une horreur inouïe. Les miliciens annoncés depuis hier, ne sont plus dans le nettoyage des rues comme ils le prétextaient. Ils terrorisent les populations à visage découvert. [ 10/19/2017 ]
Les 17 villes africaines où règne l’insécurité Un rapport de Crime Index 2017 Mid-Year, publié par le site américain Numbeo, fait un classement des pays où la criminalité est accrue. Dans la liste des pays où l’indice de criminalité est fort, figurent 17 pays africains. [ 10/18/2017 ]
Travaux publics : Des craintes d’anomalies sur la route Notsè – Tohoun Depuis quelques semaines, la population de Tohoun craint que la problématique route Notsè -Tohoun ne connaisse de graves anomalies à la hauteur de leur canton. Et veut interpeler les autorités.  [ 10/19/2017 ]
Les recommandations du forum de Davié sur l'accaparement des terres Hier mardi, s’est tenu à Davié, une localité située à 25 km au nord de Lomé, un forum sur la problématique liée à l’accaparement de terres. A l’issue de la rencontre plusieurs recommandations ont été formulées. [ 10/19/2017 ]
Grand reportage : Voyage au cœur du camp de réfugiés togolais au Ghana La répression militaire en cours au Togo contre les manifestants hostiles au régime de Faure Gnassingbé a pris des proportions plus effroyables dans certaines villes du pays. Mango, ville située à 592 km de Lomé, a été le théâtre les 20 et 21 septembre 2017 d’une des pires expéditions punitives. Face à cette situation, plusieurs centaines d’habitants ont préféré tout laisser derrière et prendre le chemin de l’exil. La plupart ont trouvé refuge chez leurs frères (Tchokossi) de l’autre côté de la frontière au Ghana et d’autres ont afflué vers le Bénin. Nous sommes allés à la rencontre du plus grand groupe de réfugiés togolais à Chereponi (Nord-Ghana).  [ 10/18/2017 ]
Thomas Sankara renait de ses cendres Le projet du mémorial de Thomas Sankara lancé le 2 octobre 2016 est devenu une réalité ce mardi au Burkina Faso. Le père de la révolution Burkinabè tué il y a trente ans vit encore dans la mémoire de ce peuple. [ 10/17/2017 ]
Des élèves d’un lycée dénoncent la pénurie d’enseignants dans la rue Depuis plus d’un mois que les élèves du lycée de Tengrela ont repris les cours, ils n’ont pas d’enseignants. Ce déficit d’enseignant est un problème général en Côte d’Ivoire. Il est estimé à près de 3000. [ 10/17/2017 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► 
► 
► 
► 

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires
. | . | www.voirbonfilm.com |Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle ! | credit consommation avec moncredit.org .