25 C
Canada
Wednesday, May 22, 2024
Accueil ACTUALITES CHAN 2020 : Franck Doté confiant pour une qualification aux quarts

CHAN 2020 : Franck Doté confiant pour une qualification aux quarts

Le coach adjoint de la sélection A’ du Togo (celui qui dirige la séance des entrainements depuis la mise en quarantaine du sélectionneur principal) pense que « ce sera un match difficile » ce soir contre le Rwanda, mais compte sur ses éléments pour la victoire.

Les Éperviers locaux, requinqués après la victoire (1-2) contre l’Ouganda, affrontent ce soir, au Century Stadium de Limbé, les Amavubi du Rwanda pour leur 3è match de poule dans le groupe C. Pour Franck Doté, sélectionneur adjoint des A’ togolais, c’est une rencontre qu’ils vont aborder « dans la sérénité en se disant que ce sera un match difficile », rapporte le confrère togofoot. Franck Doté souligne que l’adversaire du jour a encore les chances de passer au second tour, « le Rwanda n’est pas encore hors course », a-t-il dit.

Le coach adjoint des Éperviers locaux compte sur la jeunesse de son attaque remplie de joueurs ambitieux pour faire la différence ce soir : « (…) Nous en avons une de très jeune, qui joue bien, va vite avec de belles ambitions ».

Son seul vœu, c’est aussi d’ailleurs le souhait de tout le public sportif, c’est que les joueurs retrouvent leur meilleure forme ce soir « pour faire plus que ce qui a été fait contre l’Ouganda. On ne va pas se laisser faire », a-t-il ajouté.

Une victoire ou un nul des héros d’Agege ce soir serait synonyme de qualification aux quarts de finale.

Annoncé pour absent pour la rencontre de ce mardi, le coach principal Jean-Paul Abalo Yovi Dosseh, aux dernières nouvelles, sera bien présent sur le banc des Éperviers ce soir. « Le test de confirmation à la Covid-19 a révélé que le technicien du Togo est négatif », a annoncé tout suite la Fédération Togolaise de Football (FTF).

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.