25 C
Canada
Sunday, February 5, 2023
Tags Gouvernement togolais

Tag: gouvernement togolais

Togo-Désengorgement des voies publiques : Le Civisme réclame 6 mois de plus

Au nom des occupants des voies publiques, l’association « Le Civisme » plaide pour un moratoire de six (6) mois et ce, pour diverses raisons.

Togo-Politique : La DMK réclame le retour de Agbéyomé Kodjo au pays

La Dynamique monseigneur Kpodzro (DMK) exige de l'exécutif togolais, le retour d'Agbéyomé Kodjo au pays. Le groupement de partis politiques par communiqué, réclame également l'abandon des poursuites contre son candidat à la présidentielle de 2020. Ceci, conforment à l'arrêt de la Cour de Justice de la CEDEAO qui a demandé à l'Etat togolais de réparer le dommage causé à l’intéressé après cette échéance électorale.

Encore des chiffres épileptiques sans queue ni tête

Une autre façon pour le gouvernement de mettre tous les rieurs de son côté, et de convaincre certains esprits grincheux du travail qu’abat l’exécutif. Mais comment en est-on arrivé à de si beaux résultats ? L’équipe gouvernementale met un point d’honneur à le préciser : «Ces performances enregistrées ont été stimulées par les mesures incitatives prises pour protéger le pouvoir d’achat des populations et inciter le déploiement des institutions de microfinance en leur apportant un soutien spécifique. Ainsi, à titre d’illustration, 1,8 milliard de franc CFA ont été débloqués au bénéfice de la région des Savanes en 2022 ». Belle gymnastique de flibustier que cette réponse, mais défense de rire, défense de protester, puisque l’État affirme par ces chiffres épileptiques que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes !

Togo–Le gouvernement se félicite des chiffres, la population s’enfonce dans la misère

Par le biais du communiqué sanctionnant le dernier Conseil des ministres en date du 18 Janvier 2023, on apprend que le Togo réalise des...

Togo-Compte rendu du deuxième conseil des ministres de 2023

Mercredi 18 janvier 2023, le conseil des ministres s'est réunion sous la présidence du chef de l'Etat togolais, Faure Gnassingbé. Les travaux ont permis d'examiner et adopter un avant-projet de loi sur la répression du faux-monnayage, un autre projet de décret fixant la nomenclature et d'écouter quatre communications.

Togo-Le plus dur reste à venir

Par leurs incessantes pressions, les mouvements et associations de la société civile togolaise ont réussi à obtenir la revalorisation significative du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) devant contribuer à revaloriser le travail et le revenu du travail.

Togo-Les grandes décisions du tout premier Conseil des ministres de l’année

Le chef de l’Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé a présidé le mercredi 11 janvier 2023, le tout premier Conseil des ministres de l'année. Séance tenante, le Conseil a examiné et adopté un avant-projet de loi, relatif au développement de l’écosystème d’innovation au Togo, deux projets de décret ont été également examinés et adoptés. Aussi, six communications ont été présentées au cours des travaux.

Togo- Le gouvernement actuellement en conseil des ministres

Le gouvernement togolais anime, ce mercredi 11 janvier 2023 au palais de la présidence de Lomé, son premier conseil des ministres de l'année. Les travaux sont présidés par le chef de l'Etat Faure Gnassingbé.

Togo – Nouvel an : Voici l’intégralité du discours de Faure Gnassingbé

Le chef de l'Etat togolais s'est adressé à la nation togolaise ce samedi 31 décembre 2022 à l'occasion des fêtes de fin d'année. Présentant ses meilleurs vœux de santé, de paix et de prospérité aux populations pour le compte de la nouvelle année, Faure Gnassingbé a abordé des questions liées au terrorisme, aux élections de 2023. Dans son message de vœux au peuple , il s'est également prononcé sur le pouvoir d’achat des togolais.

Togo – Pour les victimes des sociétés de trading, c’est mort

Le leader du Nouvel engagement togolais (NET), Gerry Tamaa par le biais de sa page Facebook s'est exprimé sur le sort des victimes des sociétés de trading au Togo. A l'en croire, l'Etat n'a aucun moyen d'intervenir car dit-il, le "système est considéré comme informel, sans aucun système de garantie".
- Advertisment -

Most Read