25 C
Canada
Wednesday, April 24, 2024
Accueil ACTUALITES Guinée-Plusieurs jeunes filles victimes d’un viol collectif à Gouécké

Guinée-Plusieurs jeunes filles victimes d’un viol collectif à Gouécké

Douze jeunes filles, toutes des apprenties coiffeuses d’un même salon, auraient été sexuellement abusées par un féticheur et ses deux complices.

En Guinée, un féticheur et deux de ses complices ont été interpellés après des viols sur douze jeunes filles. Des faits survenus vendredi dernier à Gouécké, dans la sous-préfecture de N’Zérékoré, a rapporté ledjely.com.

Tout était parti d’une carte mémoire disparue du téléphone portable d’une des apprenties. C’est alors qu’un jeune homme propose les services d’un féticheur à la jeune fille.

« (…) Arrivées sur les lieux, le jeune a établi le contact avec Salomon Haba, le soi-disant féticheur. Il [le féticheur] a fait rentrer la cheffe dans sa maison et il a fait voir ses fétiches à la fille avant de lui dire de se déshabiller avec pour prétexte en couchant avec elle, ses fétiches trouveront celui qui a volé la carte mémoire. Comme ils étaient trois [le féticheur et ses deux complices ndlr], chacun d’eux a couché avec les filles. Quand ils finissent de faire leurs sales besognes avec une fille, ils la conduisent dans une autre chambre pour ne pas qu’elle alerte ses copines. C’est par cette méthode qu’ils réussi à violer les 12 filles », a expliqué sous couvert d’anonymat une source au journal en ligne guinéen.

Les trois principaux violeurs ont été mis aux arrêts, selon les informations.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.