25 C
Canada
Thursday, April 18, 2024
Accueil ACTUALITES Wildaf : vers la création d’un mouvement pour l’égale participation des hommes...

Wildaf : vers la création d’un mouvement pour l’égale participation des hommes et des femmes à la vie politique et publique

C’est pour changer leurs conditions et arriver à l’objectif d’égalité que douze réseaux nationaux de l’ONG Wildaf issus de l’Afrique de l’ouest sont à Lomé pour un atelier démarré ce mardi 10 octobre.

Des obstacles existent dans plusieurs pays et sociétés empêchant une participation des femmes aux prises de décisions publiques et politiques. L’une des solutions consisterait à pousser les femmes à être à l’avant-garde de l’action afin de changer leurs conditions. D’où l’importance de cette rencontre de deux jours qui se tient dans la capitale togolaise pour fédérer toutes les énergies à travers la création d’un mouvement d’actions et de solidarité sur la participation politique des femmes et jeunes filles.

« Malgré les progrès accomplis notamment les points de vue du cadre juridique et politique, les pays africains et notamment ceux de la sous-région sont encore loin de la participation paritaire des hommes et des femmes qui est la norme en vigueur », retient Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, la coordinatrice du Wildaf Afrique de l’ouest à l’ouverture de l’atelier.

Rien ne doit plus se faire au profit des femmes sans elles. « L’activité qui nous réunit ce jour (mardi 10 octobre NDLR), s’inscrit dans le cadre de la promotion du leadership et de l’égale participation des hommes et des femmes à la vie politique et publique », déclare de son côté Bénédicte Gnansa, la Directrice générale du genre et de la promotion de la femme.

Au Togo, beaucoup d’efforts sont faits en matière de promotion des femmes. Une femme occupe la Primature. Il en est de même pour le poste de président de l’Assemblée nationale, notamment. Mais « ces progrès doivent être consolidés et améliorés pour assurer aux femmes de jouer leur rôle dans la vie publique et atteindre à l’orée de 2030 les objectifs que le Togo s’est volontairement donné au sein de la grande famille des Nations unies », ajoute-t-elle, souhaitant que les recommandations qui seront issues de cette rencontre permettent « d’aller vers une meilleure représentation des femmes dans les instances de prise de décision ».

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.