25 C
Canada
Tuesday, May 21, 2024
Accueil PAYS RDC RDC- Un mandat d’arrêt lancé contre le général John Numbi

RDC- Un mandat d’arrêt lancé contre le général John Numbi

John Numbi, un ancien chef de la police nationale, est visé par un mandat d’arrêt international dans l’affaire de l’assassinat du défenseur des droits de l’homme Floribert Chebeya et son chauffeur Fidèle Bazana, croient savoir plusieurs sources proches du dossier.

L’étau se resserre contre cet officier supérieur très proche de l’ancien président Joseph Kabila. Alors qu’il devrait répondre à une convocation à la justice militaire le jeudi 17 mars dernier à Kinshasa, le général John Numbi, accusé d’avoir joué un rôle clé dans la disparition des défenseurs des droits humains, n’avait pas répondu présent.

Trois jours plus tard, « des éléments des renseignements militaires se sont alors rendus au domaine Beijing, la ferme privée de l’officier où il réside habituellement pendant ses séjours à Lubumbashi. L’ancien chef de la police nationale n’y était pas », rapporte un média international.

Dans la foulée, selon la même source, un mandat d’arrêt a été lancé contre lui. Ce dernier, selon certaines informations, aurait quitté son pays pour se refugier dans un autre, toujours dans la même région.

Beaucoup dénoncent la fuite du général quatre étoiles. Pour Rostin Manketa, le Directeur exécutif de l’ONG « La voix des sans voix », dont Floribert Chebeya est le fondateur, « l’étau était en train de se resserrer tout autour de lui et il a préféré fuir. Mais je pense que c’est une lâcheté de sa part, parce que c’est quelqu’un qui se disait très puissant ».

Pour lui, seul John Numbi peut leur « dire de qui il avait reçu l’ordre pour opérer pour assassiner » le défenseur des droits de l’homme et son chauffeur.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.