25 C
Canada
Tuesday, May 21, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Covid-19 : Vers l'imposition du vaccin au public ?

Togo-Covid-19 : Vers l’imposition du vaccin au public ?

Au Togo, la méfiance du public à l’égard du vaccin AstraZeneca dont son administration a été suspendue par plusieurs pays européens, continue. Alors que la vaccination n’est pas obligatoire et que des voix s’élèvent pour que le Togo arrête également (du moins temporairement) l’usage du vaccin, dans le giron du pouvoir, il n’en est pas question. On réfléchit à rendre obligatoire la vaccination.

Le souhait du gouvernement à rendre obligatoire le vaccin Covid-19 commence à faire son chemin. Ce mardi 16 mars 2021, le débat s’est ouvert à l’Assemblée nationale. Pour le président du groupe parlementaire UNIR (majorité à l’Assemblée nationale), Atcholé Aklesso, les réticents « pourraient être considérés comme des criminels », rapporte togotopnews. Car, « c’est 50 000 000 FCFA dépensés chaque jour » par le gouvernement, si l’on en croit ce membre du parti au pouvoir.

Selon la source susmentionnée, Atcholé Aklesso a fait savoir que « si les gens choisissent délibérément de faire dépenser cet argent à l’Etat, le groupe parlementaire Unir (…) est prêt à proposer une loi pour rendre obligatoire la vaccination ».

Vaccin anti-Covid oblgatoire ou pas ? Pour l’heure, nous n’en sommes pas là. Néanmoins, cette sortie du président du groupe parlementaire UNIR vient ajouter une couche aux menaces du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Ihou Watéba, membre du Conseil scientifique la semaine dernière, sur les plateaux de la télévision nationale, TVT. Suscitant davantage à l’esprit que le gouvernement souhaiterait obliger les Togolais à aller se faire vacciner.

Au Togo, la campagne de vaccination a démarré la semaine dernière avec 56 000 doses d’AstraZeneca. Elle est dans sa deuxième phase depuis mercredi. Même si des membres du gouvernement se sont faits vaccinés, la méfiance du public à l’égard du vaccin est loin de baisser.

3 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
3 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Kagbelee
Kagbelee
March 17, 2021 12:33 pm

Nous avons seulement entendu que la vaccination sera rendue obligatoire, mais la raison d’éviter de dépenser 50 millions tous les jours ne nous intéresse pas. Nous allons quand même nous plaindre quand on augmente les taxes et impôts.

Akonta
Akonta
March 17, 2021 1:39 pm
Reply to  Kagbelee

@Kagbelee
Quand on biaise un problème durant sa formulation dans l’intention cynique et malhonnête de manipuler les gens avec arrogance comme l’arriviste et piètre pantin Ihou Wateba l’a démontré, il est clair qu’on achoppe sur des résistances légitimes.

  • Quelles sont les vraies Statistiques des contaminations du COVID-19 au Togo?
  • Combien de cas ont été traités avec succès et combien de cas de mortalité?
  • Quels sont les produits et méthodes thérapeutiques utilisés mais jugés insuffisants pour qu’on envisage la méthode préventive qu’est la vaccination?
  • Pourquoi le “comité scientifique” est si avare en communication régulière en direction du public togolais et international sur son travail?
  • Combien l’État togolais a réellement dépensé pour la prise en charge et le traitement satisfaisants des contaminés?
  • Les coûts de traitement des contaminés sont-ils plus élevés que les coûts d’approvisionnement en vaccin à l’étranger?
  • Les mesures-barrière imposées par le violence sur les populations n’ont-elles pas aidé à endiguer la propagation de la maladie au Togo?
  • Sur quelle base juridique Ihou Wateba s’appuie pour menacer tous les citoyens de se faire vacciner obligatoirement?

Voilà les questions légitimes auxquelles il faut penser en voulant défendre ici l’arrogance idiote de Ihou Wateba!

sen
sen
March 18, 2021 11:32 am

Mauvaise communication. Le vaccin n’est pas obligatoire et ne l’a jamais été. Prendre des décisions de ce genre risque de braquer les populations

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.