25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES Togo- L’ARCEP de plus en plus rigoureuse

Togo- L’ARCEP de plus en plus rigoureuse

L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) est décidée à mettre de l’ordre dans le secteur de la télécommunication au Togo. Et elle s’y met vraiment avec une rigueur sans précédent.

« Plus rien ne sera comme avant », a fait savoir Michel Yaovi Galley, le nouveau Directeur de l’ARCEP, nommé le 15 octobre 2020 par le chef de l’Etat.

Effectivement depuis sa nomination à la tête de cette institution, la donne a un peu changé. Le secteur de la téléphonie et des postes au Togo connait ces derniers mois quelques recadrages. Les deux opérateurs de téléphonie mobile, Togo Cellulaire et Moov Africa Togo, sont surveillés comme le lait sur le feu. Ils sont constamment rappelés à l’ordre pour qu’un service de qualité soit rendu aux consommateurs togolais.

Togo cellulaire, lui, est actuellement sanctionné à payer une amende de plus d’un (1) milliard FCFA, pour non-respect d’obligation de non-différenciation des tarifs On-net/ Off-net. Cette audace dont fait preuve l’institution dans l’amélioration des coûts et des services rendus aux usagers, est plutôt appréciée par les populations, qui espèrent voir l’autorité de régulation faire davantage.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Belphegor
Belphegor
March 2, 2021 2:52 pm

La donne a effectivement changé car lorsque Togocel était encore a 100% détenue par l’état le régulateur ne lui adressait aucun avertissement ni sanction pour non respect de ses obligations commerciales or Dieu sait o combien elle les violait allègrement, il n’y avait que Moov qui était dans son collimateur mais entretemps même les dirigeants de l’autorité régulatrice ont été remplacés d’où la nouvelle dynamique….C’est un bon début mais une baisse sensible des tarifs conjugué à une amélioration de la qualité du service ne pourront pas se faire sans l’arrivée d’un troisième opérateur de renom pour briser le duopole Togocel-Moov.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.