25 C
Canada
Tuesday, May 21, 2024
Accueil ACTUALITES Politique RDC-Dieudonné Kaluba Dibwa, nouveau président de la Cour constitutionnelle

RDC-Dieudonné Kaluba Dibwa, nouveau président de la Cour constitutionnelle

Un nouveau président de la Cour constitutionnelle de la République démocratique du Congo (RDC) a été élu ce mardi 20 mars 2021 par ses pairs lors d’une séance à huis clos. Dieudonné Kaluba Dibwa remplace ainsi Benoît Lwamba. Ce dernier a démissionné en juillet dernier.

Dieudonné Kaluba Dibwa, 55 ans, a été élu par ses pairs. Le nouveau président de la Cour constitutionnelle, avocat au barreau de Kinshasa, est titulaire de doctorat en droit et est enseignant d’Université. Il a été aussi par le passé avocat à la Cour pénale internationale (CPI).

Selon Rfi, « auteur de plusieurs publications scientifiques en matière de droit public et droit privé, il s’est particulièrement fait remarquer lors du procès dit du programme d’urgence des premiers 100 jours du mandat du président Félix Tshisekedi. Il était l’avocat du gouvernement lors de la mise en lumière de l’affaire de détournement de plus de 50 millions de dollars impliquant Vital Kamerhe, ancien directeur de cabinet du président de la République et qui a écopé de 20 ans de prison avant de faire appel ».

M. Dibwa était face à trois autres concurrents dont Evariste Funga, président intérimaire de la haute institution depuis la démission de Benoît Lwamba pour des raisons de santé.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.