25 C
Canada
Tuesday, April 23, 2024
Accueil ACTUALITES Togo – La Gendarmerie nationale met la main sur un faux monnayeur...

Togo – La Gendarmerie nationale met la main sur un faux monnayeur et son fils

Grosse prise pour la gendarmerie nationale togolaise. L’institution vient de démanteler un réseau de faux monnayeurs dans le cadre d’un accident impliquant un adolescent de 15 ans à Togblékopé ce vendredi.

D’après la Gendarmerie, le constat de l’accident impliquant le mineur au volant de la voiture de son père lui a permis du nom de  découvrir une importante somme de fausses monnaies d’une valeur total de douze million trois cent trente-deux mille six cent soixante-quinze (12.332.675) francs CFA.

En détail, ladite somme est composée de sept millions trois cent cinquante-deux mille (7.352.000) francs CFA et de huit mille neuf cent cinquante (8 950) dollars américains.

« Le jeune âge du conducteur a poussé la Gendarmerie à procéder minutieusement à une fouille du véhicule impliqué. C’est ce qui a permis aux Gendarmes de découvrir ladite importante somme en coupure de 10.000 F CFA, 5.000 F CFA, 2.000 F CFA, 100 dollars et 50 dollars dissimulés dans le coffre avant du véhicule » a indiqué la Gendarmerie.

Le père de l’adolescent interpellé n’a pas nié les faits qui lui sont reprochés. Ce dernier étant marabout de profession, de nationalité Burkinabè et d’ethnie peulh, a avoué que les billets proviennent d’un autre collègue marabout résidant à Cotonou. A l’en croire, ce dernier fabriquerait les billets au Ghana.

Une poursuite des investigations est annoncée. Ceci, dans le but de démanteler le reste du réseau.  Aussi, la Gendarmerie nationale remercie la population pour sa collaboration dans le cadre de la lutte contre ce fléau.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
contrelacriminalité
contrelacriminalité
April 5, 2021 12:09 pm

Bon travail de la part de la Gendarmerie.
Bravo et de l’abnégation dans la lutte contre la criminalité d’où quelle provient.
C’est aussi le devoir régalien pour lequel vous êtes payés sur le dos du contribuable togolais.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.