25 C
Canada
Sunday, September 19, 2021
Accueil ACTUALITES Togo- Les usagers de drogues du quartier Bè-Aklassou sensibilisés par l'ONG RAPAA

Togo- Les usagers de drogues du quartier Bè-Aklassou sensibilisés par l’ONG RAPAA

Samedi 26 juin 2021, la communauté internationale a observé la journée mondiale de lutte contre l’abus et le trafic illicite des drogues. Pour marquer cette journée, les responsables de l’ONG Recherche Action Prévention Accompagnement des Addictions (RAPAA) ont choisi de rejoindre les usagers de drogues (UD) du quartier Bè-Aklassou pour une action d’information, de sensibilisation et de remise de dons.

Ce n’est un secret pour personne. Au Togo, comme partout dans le monde, les usagers de substances psychoactives constituent un groupe particulièrement vulnérable. Ils présentent un état de santé précaire, vivent dans des conditions difficiles et se trouvent dans une situation de désocialisation, de désinsertion familiale qui les fragilise. Le comble, c’est qu’ils sont les moins informés des dangers de la consommation des drogues.

Justement, c’est ce constat qui a amené l’ONG RAPAA à échanger samedi avec les jeunes UD du quartier Bè-Aklassou. Au cours de cette rencontre, les équipes de l’ONG RAPAA ont pu toucher 82 usagers (79 hommes et 3 femmes) par groupe restreint de 15 personnes afin de respecter les mesures barrières contre le coronavirus. Des outils de prévention tels que les affiches, les dépliants et autocollants ont servi à diffuser les messages de vigilance.

« L’activité a permis d’informer et de sensibiliser ces usagers de drogues sur les risques liés à la consommation de substances en particulier les risques d’infections aux IST/VIH SIDA soit par la contamination sanguine, c’est-à-dire l’utilisation et partage d’objets souillés, soit par la contamination sexuelle, notamment les rapports sexuels non protégés, non consentis ou violences sexuelles. Les messages ont aussi porté sur la pandémie du coronavirus, notamment sur la nécessité d’observer les mesures barrières et sur l’importance de la vaccination contre la covid-19 », a expliqué Jules Apédjinou, Directeur exécutif de l’ONG RAPAA.

Afin d’encourager ces usagers de drogues à sortir de la dépendance et à trouver des recours, le centre d’écoute de RAPAA et les différents services d’accompagnement et de prise en charge qui y sont offerts ont été présentés à ces UD.

A la fin de cette rencontre de sensibilisation et d’information, les responsables de l’ONG RAPAA ont remis à chaque usager des produits d’hygiène et de protection (masques individuels réutilisables, savons, désinfectant). Plus 800 préservatifs ont été distribués dont 500 condoms masculins et 300 condoms féminins. Un repas a été offert à tous les usagers ayant pris part à cette séance.

Faut-il le préciser. Cela fait la 4e fois que l’ONG RAPAA initie cette action  en collaboration avec le Programme Nationale de Lutte contre le SIDA (PNLS), le Conseil National de Lutte contre le SIDA et les IST (CNLS-IST), avec l’appuie technique et financier de l’ONUSIDA (Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA).

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022