25 C
Canada
Sunday, November 28, 2021
Accueil ACTUALITES Société Togo-Les bonnes pratiques contre l’érosion côtière en partage à Lomé

Togo-Les bonnes pratiques contre l’érosion côtière en partage à Lomé

La septième session du Comité régional de pilotage (CRP) du projet d’investissement pour la résilience des zones côtières en Afrique de l’ouest (WACA ResIP) a débuté ce mercredi 24 novembre à Lomé. Elle permet aux participants de partager entre eux les bonnes pratiques contre l’érosion côtière.

Les travaux durent deux jours et permettent de revisiter les meilleures stratégies de lutte dans la sous-région contre ce phénomène d’autant plus qu’il prend une tournure inquiétante.

Le projet WACA ResIP, d’un doté d’un financement de 226 millions de dollars, se donne pour objectif de répondre à ces inquiétudes à travers des actions concertées de six (6) pays, notamment le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, le Sénégal, le Sao Tomé et Principe et le Togo.

Les représentants de ces pays sont à Lomé, la capitale du Togo, pour coordonner les stratégies de lutte. D’abord, ils font le point de la précédente rencontre, relevent ce qui a marché et ce qui ne l’a pas été et se fixer des perspectives.

« Pour la concrétisation de notre ambition commune, nous devons maintenir une vision partagée et solidaire sur la gestion de la zone côtière par la mise en place d’un mécanisme de mutualisation des expériences et des actions protégées et de partage des connaissance », souligne Foli-Bazi Katari, le ministre hôte de l’Environnement et des Ressources forestières.

L’érosion côtière reste aujourd’hui un problème grave à résoudre. Pour le Professeur Kako Nubukpo, le coordonnateur Agriculture-climat de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), « Le projet WACA est un programme intégrateur. L’environnement dans ses manifestations ne se préoccupe pas des frontières institutionnelles ».

Il ajoute que « la Commission de l’UEMOA est pleinement dans son rôle lorsqu’elle appui les Etats dans le cadre de la coordination régionale en une bonne mise en œuvre dans le cadre du projet WACA ». Pour l’ancien doyen de la Faculté des sciences économiques et de gestion de l’Université de Lomé, « Cette 7ème session nous permettra d’écouter les expériences en cours dans les différents états, partager ces expériences pour avancer ensemble ».

La Gambie, du Ghana et de la Guinée Bissau aussi se préparent pour bénéficier du projet WACA ResIP.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022