25 C
Canada
Tuesday, September 27, 2022
Accueil ACTUALITES Togo-Contrôle du pass vaccinal dans les marchés : Mauvaise idée selon la...

Togo-Contrôle du pass vaccinal dans les marchés : Mauvaise idée selon la LCT

Dans un nouveau communiqué, la Ligue des consommateurs togolais (LCT) invite le gouvernement à abandonner l’administration du vaccin aux mineurs et aussi, la vérification de pass vaccinal dans les marchés. Car selon l’organisation dirigée par Emmanuel SOGADJI, cette décision, “risque de créer plus de problèmes qu’elle n’en résout”.

COMMUNIQUE DE LA LCT RELATIF A L’ELARGISSEMENT DE LA CIBLE VACCINALE AUX MINEURS ET AU CONTROLE DANS LES MARCHES

A la sortie du conseil des Ministres du 12 janvier 2022, le gouvernement a annoncé
l’élargissement de la cible vaccinale jusqu’aux enfants mineurs de 12 ainsi que l’introduction des contrôles de pass vaccinal à l’entrée des marchés.

Quelques jours plus tard, la Ligue des consommateurs du Togo apprend, à travers la presse nationale qu’à la sortie d’une rencontre tenue le mardi 18 janvier à Lomé à l’initiative du
Ministre Payadowa Boukpessi, de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires, il a été fait large écho aux responsables chargés de la gestion des marchés situés dans la zone du Grand Lomé de ce projet. Il s’agit de la mise en place de dispositifs de contrôle des pass vaccinaux à l’entrée des marchés.
L’actualité internationale liée aussi bien à la covid-19 qu’au variant omicron ne doit
aucunement amener le gouvernement à mettre en place d’autres mesures de restrictions des libertés fondamentales.

Au moment où les consommateurs se préoccupent de leurs conditions quotidiennes dans cette vie chère, accentuée par la covid-19, il ne sera plus question d’empêcher ceux d’entre eux qui le désirent de pouvoir acheter ce dont ils auront besoin avec le peu de moyens dont ils disposent. Il est aujourd’hui démontré par plusieurs scientifiques ainsi que par l’organisation mondiale de la santé (OMS) qu’on doit convaincre les populations sur le bien-fondé de la vaccination à la place des contraintes de restriction des droits des consommateurs.

Cette décision, pour la LCT, risque de créer plus de problèmes qu’elle n’en résout. La LCT estime que les consommateurs sont durement déjà éprouvés pour qu’on en rajoute à leurs difficultés quotidiennes. Elle invite le gouvernement à abandonner ces décisions de vérification de pass vaccinal dans les marchés et de l’administration du vaccin aux mineurs. Les statistiques montrent-elles une proportion majeure des mineurs déclarés positifs à la covid-19 ?

Comptant sur la sagesse des autorités, la Ligue des consommateurs du Togo les encourage vivement à maintenir le cap de la lutte contre la covid-19 par la sensibilisation et la communication en direction des consommateurs tout en abandonnant les dernières mesures
décidées au conseil des Ministres du 12 janvier 2022.

Fait à Lomé, le 21 /01/2022
Pour la LCT,
Le Président

Emmanuel SOGADJI

4 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
4 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
atavi
atavi
January 22, 2022 10:23 am

Hummmmm Ce président de la LCT est vraiment un ignorant.
Vient voir ce qui se passe en europe ici. Vraiment un ignorant

Danhomey
Danhomey
January 22, 2022 11:01 am
Reply to  atavi

Le Togo et l’Afrique n’est pas l’Europe. Depuis cette pandémie combien d’africains sont morts ? La Covid faiblit partout. C’est toi même qui est vrai ignorant. On ne doit pas forcer les gens à se faire vacciner. C’est la moindre des choses. Et puis combien de marchés sont clôturés au Togo. Comment le contrôle des églises et mosquées, est appliqué ? Faillite totale. On ne fait sortir des choses sans consulter les acteurs concernés. Contrôler un pass vaccinal dans les marchés au Togo est un non sens. Dans les super marchés oui mais dans nos marchés, il faut être insensé pour le faire. Je rappelle que je suis vacciné et j’ai mon pass. Mais cette décision est mal réfléchie.

govina
govina
January 22, 2022 1:56 pm
Reply to  atavi

atavi il faut lire ces passages (allemand ou francais)

VERSION ALLEMANDE

Das saarländische Oberverwaltungsgericht hat die 2G-Regel im Einzelhandel vorläufig gekippt. Die Verordnung sei zu unbestimmt, teilte das Gericht am Freitag in Saarlouis mit. Die Richter gaben damit einer Klage mehrerer Elektronikfachmärkte statt. Mit der Entscheidung dürfen nun bis auf Weiteres wieder Ungeimpfte im Einzelhandel einkaufen.

Die Richter kritisierten, dass die Ausnahmeregel für Supermärkte und andere Geschäfte mit Waren des täglichen Bedarfs durch eine beispielhafte Aufzählung von Geschäften nicht konkret genug ist. Dies lasse den Schluss zu, dass der Begriff der Deckung des täglichen Bedarfs nicht das einzige Kriterium für die Befreiung von der Regel sei. Wie Mischbetriebe eingeordnet werden sollen, ist laut Gericht ebenfalls unklar.

Die allgemeinen Maßnahmen zur Eindämmung des Coronavirus gelten weiterhin fort. Der Beschluss ist unanfechtbar. Bereits Mitte Dezember setzte das Oberverwaltungsgericht in Niedersachsen die Regel außer Vollzug. Die Richter erklärten sie für nicht notwendig. In Bayern kippte der Verwaltungsgerichtshof die Verordnung am Mittwoch, weil sie nicht konkret genug war. Am Freitag setzte der Verwaltungsgerichtshof in Baden-Württemberg 2G an Hochschulen aus.

VERSION FRANCAISE

Le tribunal administratif supérieur de la Sarre a provisoirement annulé la règle 2G dans le commerce de détail. Le tribunal a fait savoir vendredi à Sarrelouis que le règlement était trop vague. Les juges ont ainsi donné raison à une plainte de plusieurs magasins d’électronique. Avec cette décision, les personnes non vaccinées peuvent à nouveau faire leurs achats dans le commerce de détail jusqu’à nouvel ordre.

Les juges ont critiqué le fait que la règle d’exception pour les supermarchés et autres commerces proposant des produits de consommation courante n’est pas assez concrète en raison d’une énumération de commerces à titre d’exemple. Cela permet de conclure que la notion de couverture des besoins quotidiens n’est pas le seul critère d’exemption de la règle. La manière dont les commerces mixtes doivent être classés n’est pas non plus claire, selon le tribunal.

Les mesures générales visant à endiguer le coronavirus continuent de s’appliquer. La décision est sans appel. Mi-décembre, le tribunal administratif supérieur de Basse-Saxe avait déjà suspendu l’application de la règle. Les juges ont déclaré qu’elle n’était pas nécessaire. En Bavière, la Cour administrative a annulé l’ordonnance mercredi parce qu’elle n’était pas assez concrète. Vendredi, la Cour administrative du Bade-Wurtemberg a suspendu la 2G dans les établissements d’enseignement supérieur.

Amah
Amah
January 23, 2022 9:32 am

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022