25 C
Canada
Tuesday, March 5, 2024
Accueil ACTUALITES MIATO: Le Niger était à l'honneur dimanche

MIATO: Le Niger était à l’honneur dimanche

Ce dimanche 27 mars 2022 au Marche International de l’Artisanat du Togo, c’est le Niger qui était à l’honneur. Sur le site de l’esplanade du Palais des Congrès, tous les regards sont essentiellement tournés vers les stands du Niger pour mieux apprécier ses œuvres.

Très honorée de participer à cette activité foraine de référence dans la sous-région ouest-africaine, la délégation nigérienne a fait découvrir les merveilles artisanales du Sahel aux visiteurs du Marché International de l’Artisanat du Togo.

Que ce soit la maroquinerie, la bijouterie, la cordonnerie, la transformation agroalimentaire, la poterie, les textiles et habillements, etc. les artisans nigériens ont fait valoir leur savoir-faire.

Pour rappel, le thème de cette deuxième édition du MIATO est : « Entreprises artisanales et compétitivité ». Au moins 300 exposants, venus de 26 pays, participent à cette manifestation foraine grandeur nature. Outre le Togo, ces exposants sont venus de la Côte d’Ivoire, du Bénin, du Ghana, du Burkina Faso, de la Syrie, de la Turquie, du Gabon, de la Guinée Conakry, du Congo Brazzaville, du Cameroun, de la Mauritanie, du Niger et du Gabon, de la RDC. Des visiteurs – acheteurs viennent de la France, Allemagne, Angleterre.

En dehors des expositions et ventes des produits artisanaux, le MIATO de cette année sera également meublé de diverses activités, notamment des panels, des ateliers de formation, des animations culturelles et surtout des rencontres B to B et B to C.

L’accès au site du MIATO est toujours libre et gratuit. Au moins 120 milles visiteurs sont attendus. Le MIATO prendra fin le 3 avril prochain.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.