25 C
Canada
Tuesday, November 29, 2022
Accueil ACTUALITES Présidentielle en France/Prof Apédo-Amah: « L'enjeu du deuxième tour de la présidentielle...

Présidentielle en France/Prof Apédo-Amah: « L’enjeu du deuxième tour de la présidentielle française intéresse peu les Africains »

Sur sa page Facebook, l’universitaire togolais, Prof Togoata Apédo-Amah se prononce sur l’élection présidentielle en France. “L’enjeu du deuxième tour de la présidentielle française intéresse peu les Africains”, a-t-il écrit. Lisez plutôt!

PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE: LA NÉO-NAZIFICATION DE LA FRANCE EST LA CONSÉQUENCE D’UNE SALE POLITIQUE INTÉRIEURE ET EXTÉRIEURE

En 2017 comme en 2022, l’élection présidentielle française a mis face à face au deuxième tour, Macron et Marine Le Pen, représentante de la droite extrême fasciste et néo-nazie. Quelques années plus tôt, c’était le père Le Pen face à Jacques Chirac.

Cette montée en puissance du courant néo-nazi de la droite française, le tiers de l’électorat, est le fruit d’une politique du mensonge, du bouc émissaire, du mépris des classes laborieuses et des pauvres.

La xénophobie, le racisme, l’émigration, la diabolisation des États du Tiers-monde qui résistent à l’impérialisme, l’instrumentalisation politique de l’islamisme de quelques excités maghrébins, ont servi à manipuler une opinion publique naïve, comme partout, afin de lui faire avaler le fait que l’échec politique patent de la classe politique au pouvoir au niveau du chômage, de la régression économique, de la baisse drastique du pouvoir d’achat, et le phénomène des “gilets jaunes”, sont le contre-coup d’une politique des ennemis de la France.

Cet échec de la gouvernance est allé de paire avec l’odieuse montée du racisme dont les Le Pen se sont faits les hérauts. Le slogan a été vite trouvé : “Tout va mal, c’est la faute aux Noirs et aux Arabes”. Tous les médias ont ouvert leurs micros et leurs colonnes, avec complaisance, aux discours de la haine et du mensonge pour offrir au bon peuple des boucs émissaires d’autant plus faciles à violenter physiquement et psychologiquement qu’ils constituent une minorité visible. De l’extérieur, certains Africains qui sont mal outillés pour faire de bonnes analyses, font du peuple français un fourre-tout qui consiste à croire – la force des préjugés – que tous les Français sont racistes, criminels et néo-colonialistes.

L’actuel sentiment anti-français en Afrique francophone doit sa virulence à cette politique criminelle pratiquée par tous les chefs d’État français depuis les fausses indépendances de 1960. De Gaulle, Pompidou, Mitterrand en passant par Sarkozy jusqu’à Macron, ont toujours menti au peuple français en politique intérieure et extérieure, en piétinant les valeurs démocratiques et des droits de l’homme qu’ils prétendaient défendre.

Si les Africains en veulent beaucoup à la France des réseaux mafieux, c’est surtout à cause de son soutien inébranlable aux dictateurs africains.

Au Togo, les différents gouvernements français ont soutenu depuis près de soixante ans le père et le fils Gnassingbé contre la volonté du peuple togolais martyre. Et même le soutien de beaucoup d’Africains à la Russie dans son invasion condamnable de l’Ukraine, vient du fait qu’elle apparaît comme un contre-pouvoir à l’impérialisme français et européen, à travers l’Union européenne, en Afrique. Les scènes racistes dont les Africains ont été victimes en Ukraine lors de la débandade, ont condamné la victime, l’Ukraine, aux yeux de beaucoup d’Africains par solidarité avec les leurs injustement maltraités alors que tous fuyaient la mort des bombes russes.

À vrai dire, l’enjeu du deuxième tour de la présidentielle française intéresse peu les Africains qui considèrent que pour eux ce sera toujours même pipi, même caca.

En effet, les néo-nazis n’ont jamais été au pouvoir depuis les indépendances africaines truquées, et pourtant, que d’humiliations pour les Noirs et les Arabes offerts en pâture aux racistes tarés, par le pouvoir ! Qu’ont-ils à perdre ? Les charters de la honte pour rapatrier les migrants clandestins, enchaînés à leurs sièges et pataugeant dans leurs excréments et leur urine, ou les demandeurs d’asile, ils connaissent déjà. Que reste-t-il à connaître ? Les fours crématoires ? Les fachos iront-ils jusque là ?

Wait and see.

Ayayi Togoata APEDO-AMAH

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
bradjehuld
bradjehuld
April 12, 2022 8:43 am

Belle analyse professeur. Mais concentrons nous sur notre Afrique. Soutenons nous mutuellement comme les Européens le font. Soutenons le Mali, la Guinée; pour le cas de Burkina Faso je ne comprend pas grand chose.

Lada
Lada
April 12, 2022 5:43 pm
Reply to  bradjehuld

Si soutenir le cas de coup d’état en Guinée semble être une réponse ou une solution au coup de pied du soulard alpha dans la démocratie naissante de la Guinée comment expliquez vous votre soutien à ces assoiffés de pouvoir au Mali et pire au Burkina ?

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022