25 C
Canada
Friday, April 12, 2024
Accueil ACTUALITES Littérature togolaise-Une plume féminine s’en est allée

Littérature togolaise-Une plume féminine s’en est allée

La littérature togolaise est en deuil. La romancière togolaise Jeannette Délali Ahonsou est décédée à l’âge de 68 ans.

On a appris la disparition de l’écrivaine togolaise Jeannette Ahonsou à travers les réseaux sociaux. Dans un post sur Twitter, l’ancien ministre de la Culture et écrivaine, Germaine Kouméalo Anaté, salue la mémoire d’une « grande romancière, membre de l’Association des écrivains du Togo (…) Jeannette Ahonsou, continue ta route en paix car le voyage ne fait que commencer. Et, puissent tes œuvres parler longtemps aux générations précédentes et futures », a-t-elle écrit.

Même son de cloche au niveau de Kangni Alem, homme de lettres également. Le critique littéraire souligne : « (…) Je travaillais à l’édition de son prochain roman dans la collection Filbleu. Puisse son œuvre survivre à son corps physique. »

Enseignante au lycée et auteure de plusieurs ouvrages dont les deux premiers « Une longue Histoire » ; « Le trophée de Cristal », Jeannette Délali Ahonsou a reçu en 1995 le prix France-Togo pour son premier roman.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Agon Picdagou
July 21, 2022 5:45 pm

A partir de quatre ouvrages, on est écrivain; moins, on est auteur.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.