25 C
Canada
Tuesday, November 29, 2022
Accueil ACTUALITES Bras de fer Mali-France : Des voix s’élèvent contre le « zèle...

Bras de fer Mali-France : Des voix s’élèvent contre le « zèle » de Macky Sall

L’initiative du Président Macky Sall visant à régler à l’amiable la bataille diplomatique entre Bamako et Paris déplaît plus d’un. Dans un communiqué, le Collectif pour la Défense des Militaires (CDM) hausse le ton. Il rejette catégoriquement cette médiation et exige du Président Macky Sall de la retenue et du respect au peuple souverain du Mali.

COMMUNIQUE DE DENONCIATION:

Le Collectif pour la Défense des Militaires en abrégé CDM, a appris à travers les Médias et les Réseaux Sociaux, le Président sénégalais Macky Sall se faire le luxe de mener une médiation entre le Mali et la France suite à la saisine par les Autorités de la Transition Panafricaine du Mali, du Conseil National de Sécurité des Nations Unies.

L’implication de la France dans la Déstabilisation de notre pays est insignifiante pour le Président Macky Sall, qui, avait appliqué  contre le Peuple Malien des sanctions à l’absence de tout texte légal qui nous régi au détriment de la puissance hégémonique française.

Animé de cette mauvaise foi, le CDM Rejette catégoriquement cette médiation et exige du Président Macky Sall de la retenue et du respect au peuple souverain du Mali.

Le CDM rappelle au Président Macky Sall que depuis plus d’une décennie notre pays fait face à un terrorisme international qui a fait des Milliers de Morts et de Blessés ( Civils et Militaires) sans compter les nombreuses veuves, des orphelins, beaucoup des déplacés liés à cette guerre qui nous a été imposée et entretenue par la même France.

Il est aujourd’hui absurde qu’au moment où notre Pays commence à voir le bout du tunnel en démasquant au grand jour les soutiens français aux terroristes avec des preuves tangibles, que vous crachez sur les Corps des Milliers de Maliens et d’étrangers.

Dans ce dossier de saisine, tout laisse à croire que vous êtes mal placé pour mener quelconque médiation entre la République du Mali et la République de la France surtout que vous êtes soupçonné de faire débarquer au port de Dakar, sous une tempête de pluie, un bateau français transportant plusieurs soldats.

Après vient s’ajouter le dossier de 49 soldats ivoiriens débarqués illégalement armes et bagages à l’Aéroport Modibo Keïta de Bamako.

Le CDM s’interroge sur les motivations réelles de cette médiation.

Le Président Macky Sall et Alassane Ouattara souhaitent t-ils la continuation de cette guerre après tant d’années de Victimes et de sanctions illégales, illégitimes et inhumaines contre notre pays?

Le CDM demande au Président Macky Sall de revoir sa position en respectant la volonté des Autorités de la Transition Panafricaine du Mali qui est largement partagée par le peuple Souverain du Mali.

Le CDM renouvelle encore une fois son soutien aux Autorités de la Transition Panafricaine du Mali, à nos Forces Armées de Défense et de Sécurité dans leur lutte implacable contre les ennemis internes et externes du Mali.

Ensemble nous Pouvons et Ensemble nous Vaincrons !

Bamako, le 28-08-2022

CELLULE DE COMMUNICATION

3 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
3 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
El Niño
El Niño
August 30, 2022 2:26 pm

Voila les guignols de présidents que nous avons en Afrique!
Un État africain est attaqué avec preuves a l’appui par la France.

Silence radio de la Cedeao. Silence radio de l’UA.
C’est tout simplement HONTEUX !

Babouchia
Babouchia
September 1, 2022 5:25 pm
Reply to  El Niño

Tu n’as rien compris.Tu t’es fais embarqué par un article de pure invention…

Agon Picdagou
August 30, 2022 3:14 pm

Imbroglio Négro!

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022