25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES Accident de titan à Lomé-Plus de peur que de mal

Accident de titan à Lomé-Plus de peur que de mal

Il était 13 heures mardi mardi 27 septembre 2022, lorsqu’un conducteur de titan a visiblement perdu le contrôle de son véhicule sur le boulevard du Haho à Lomé.

Alors que le camion venait de Hédzranawoe Assiyéye en direction du grand contournement, le conducteur a perdu le contrôle du volant.

Le camion, a-t-on appris de grandreporter.info, a d’abord traversé le terre plein central, heurté un panneau directionnel et un conducteur de mototaxi, avant de finir sa course contre une clôture.

Comme par miracle, il n’y pas eu de perte en vies humaines ni de blessés en dehors des dégâts matériels, des témoignages rapportés par la source susmentionnée.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
tedlesaint
tedlesaint
September 28, 2022 11:14 am

Il faille que les uns et les autres puissent un tant soit peu appliquer à la lettre les recommandations en ce qui concerne la circulation des gros engins comme les gros camions communément appelés Titans sur les axes routiers surtout dans la ville de Lomé et dans les autres villes du pays. Le plus souvent l’état technique de ces gros porteurs laisse à désirer ce qui est cause d’accident sur nos routes. De plus si ce n’est pas d’état défectueux de l’engin qui pose problème c’est la charge de celui-ci qui n’est pas bien fixé sur la remorque qui est source d’accident, entre autre les conteneurs qui se détachent en cours de route. Il faille que les agents de sécurité routière soient un peu plus regardant en ce qui concerne tous ces manquements sur les gros porteurs, qui sèment des morts et d’importants dégâts sur nos routes.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.