25 C
Canada
Sunday, January 29, 2023
Accueil PAYS Côte d'Ivoire Militaires détenus à Bamako : Gbagbo met pression sur Faure Gnassingbé

Militaires détenus à Bamako : Gbagbo met pression sur Faure Gnassingbé

L’ancien président ivoirien, en marge de la célébration du premier anniversaire de son parti, Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI), demande au chef de l’Etat togolais de faire davantage pour obtenir l’élargissement des militaires arrêtés et faits prisonniers à Bamako.

Le PPA-CI célèbre son premier anniversaire. Une bonne occasion pour Laurent Gbagbo de prendre la parole ce lundi 17 octobre 2022 pour exhorter ceux qui sont impliqués dans l’affaire des 49 militaires ivoiriens arrêtés depuis le 10 juillet 2022 – trois d’entre eux ont été libérés – de s’employer davantage pour que cette affaire trouve une fin heureuse.

D’abord, l’ancien chef de l’Etat ivoirien demande à Assimi Goïta, le président de la transition malienne, de faire parler sa « fraternité d’armes avec ceux qui sont en prison » à Bamako.

A Faure Gnassingbé, l’un des médiateurs dans cette crise diplomatique, de « redoubler d’efforts » pour obtenir leur libération, tout en relevant que son successeur Alassane Ouattara porte « la plus grande responsabilité » dans cette histoire.

Ces militaires ivoiriens sont considérés comme des mercenaires missionnés pour déstabiliser le Mali. D’autres, notamment l’ONU, disent qu’ils sont arrivés à Bamako pour participer à une mission de sécurisation du contingent allemand des Casques bleus dans le pays.

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
tedlesaint
tedlesaint
October 18, 2022 12:15 pm

Oui, ancien chef de l’Etat ivoirien fait une bonne lecture de l’affaire des 49 soldats arrêtés sur le sol malien. Aujourd’hui, il est clair que la grande responsabilité revient au gouvernement ivoirien, par-là, la diplomatie ivoirienne devrait faire profil bas afin de permettre à la médiation, conduite par le Président de la République Togolaise SEM Faure Essozimna Gnassingbé de faire le maximum pour permettre la libération totale des 49 soldats, il faut rappeler que ores et déjà il faut reconnaitre que les dirigeants maliens en libérant trois soldats sur les 49 montre sa bonne volonté pour l’aboutissement heureux de cette affaire.

Agon Picdagou
October 18, 2022 2:23 pm

Dernier paragraphe de l’article un peu amphigourique! Qui parle? M. GBAGBO ou l’auteur de l’article?
Par ailleurs, Monsieur GBAGBO gagnerait à s’impliquer directement sans accuser autrui, si ce n’est se taire ou être plus discret dans cette affaire.

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022