25 C
Canada
Thursday, September 21, 2023
Accueil Others Togo-Miliano Pacis, artiste porte-parole de l’amour

Togo-Miliano Pacis, artiste porte-parole de l’amour

La carrière musicale solo de l’artiste togolais Miliano Pacis est couronnée par un album (« Loves changes everything »), lancé officiellement ce samedi 8 octobre 2022 à Lomé.

Le premier album du porte-parole de l’amour comme lui-même aime se définir, est désormais disponible.

Les professionnels des médias, des invités, entre autres, ont pu savourer quelques morceaux joués en live lors de la soirée de lancement de chef-d’œuvre de 17 titres. L’auteur explique que sa musique a toujours été quelque chose qui fait partie de lui.

« Je faisais déjà du jazz solo qu’on ne connaît pas trop au Togo. Et puis j’ai décidé ensuite d’être un artiste d’enregistrement en 2019. Pourquoi cet album si tôt ? Je pense qu’un artiste est différent d’un musicien. Du moment où on décide d’être artiste, on a des choses à dire et on a une responsabilité envers la société. La mienne est d’être le porte-parole de l’amour. La meilleure façon de le faire est de sortir mes œuvres qui illustrent ce que je pense du sujet », explique-t-il.

Le Togolais Miliano Pacis, né le 11 mai 1993, résidant à Saint-Louis dans le Missouri aux Etats Unis, a voulu au départ, être un chanteur d’opéra. Raison pour laquelle il fait des études à la « Music Performance » à Underwood University. L’artiste compositeur affectionne les sonorités afro.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.