25 C
Canada
Thursday, May 23, 2024
Accueil Others Algérie 2022: La CAF lance une enquête sur des chants racistes

Algérie 2022: La CAF lance une enquête sur des chants racistes

La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé dans un communiqué publié dimanche avoir lancé une enquête “sur les déclarations et événements politiques lors de la cérémonie d’ouverture du TotalEnergies CHAN Algérie 2022”.

La déclaration fait probablement référence aux chants prononcés lors de la cérémonie d’ouverture du CHAN en Algérie, où les spectateurs ont répété : « Donnez-leur des bananes ! Les marocains sont des animaux ».

“Ces déclarations politiques ne sont pas les déclarations de la CAF et ne reflètent pas les vues ou les opinions de la CAF en tant qu’organisation politiquement neutre”, a précisé le communiqué.

La confédération a ajouté qu’elle fournira une mise à jour “en temps voulu” et qu’elle est dans l’obligation de ne pas s’impliquer dans les affaires politiques.

Les chants sont intervenus après que le Maroc, champion en titre, n’a pas voulu participer à la compétition en raison du refus de l’Algérie d’accorder l’autorisation de voyager directement de Rabat à Constantine en utilisant sa compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc.

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, avait annoncé en décembre que si l’équipe n’était pas autorisée à effectuer le voyage direct sur un vol Royal Air Maroc, elle renoncerait à sa participation.

L’Algérie a interdit à tout avion marocain d’entrer dans son espace aérien depuis qu’elle a rompu unilatéralement ses relations avec son voisin en août 2021.

Vendredi, l’équipe marocaine était prête à embarquer sur son vol depuis l’aéroport international de Rabat-Salé, mais n’a finalement pas pu faire le voyage car l’autorisation de l’Algérie n’a jamais été reçue.

Dans le groupe C, le Maroc était censé affronter le Soudan au Stade Mohamed-Hamlaoui dimanche, mais le match n’a pas eu lieu en raison de ces problèmes.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.