25 C
Canada
Friday, May 24, 2024
Accueil ACTUALITES Médiascopie béninoise : ennuis judiciaires pour le journaliste Virgile Ahouansè

Médiascopie béninoise : ennuis judiciaires pour le journaliste Virgile Ahouansè

Alors que le journaliste Virgile Ahouansè comparaissait ce lundi devant la justice, son procès a été renvoyé en mars prochain.

Au Bénin, la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) a renvoyé le procès du journaliste Virgile Ahouansè.

Poursuivi pour « diffusion de fausses informations », le directeur de l’information de la web radio Crystal news, ainsi que d’autres personnes accusées dans le même dossier étaient devant la justice ce lundi, a-t-on appris de 24 Heures au Bénin.Au nombre de ses coaccusés figure un chef de quartier. Notamment le chef de quartier de Dowa, d’après toujours le journal béninois en ligne.

Les ennuis judiciaires de Virgile Ahounsè ont commencé depuis le 22 décembre 2022, où il a été placé sous contrôle judiciaire, à la suite de sa garde-à-vue quelques jours plus tôt.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Agbogbo
Agbogbo
February 14, 2023 12:18 am

Cet article est nul et ne nous apprend rien.
L’auteur est-il un stagiaire ou veut-il manipuler intentionnellement le public?
On nous parle d’un journaliste incarcéré pour motif de “fausses informations”, mais on ne nous dit pas quelles étaient ces informations qui sont considérées comme “fausses” par le Ministère public!
Le devoir d’un vrai Journaliste est de présenter objectivement les Faits en entier à l’opinion publique afin que cette dernière puisse faire la part des choses!

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.