25 C
Canada
Thursday, April 18, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-La société civile tient son meeting ce 15 avril à Lomé

Togo-La société civile tient son meeting ce 15 avril à Lomé

Le meeting d’information et de sensibilisation prévu par le collectif de la société civile togolaise se tiendra finalement ce samedi 15 avril 2023 à partir de 14 heures à Akassimé (Lomé).

Elles sont une douzaine d’organisations de la société civile à initier cette manifestation pour dénoncer « l’impunité des crimes économiques » sous le régime des Gnassingbé. Il s’agit de Novation Internationale – Coalition Lidaw – le Fonds de Solidarité pour la promotion des Droits Syndicaux et Humains et des Droits Sociaux économiques (FONDESC) – la Solidarité Planétaire Branche Togo (SPBT) – la Coalition de la Diaspora Togolaise pour l’Alternance et la Démocratie (CODITOGO) – la Fédération Togolaise du Bois et de la Construction (FTBC) – le Syndicat des Praticiens Hospitaliers du Togo (SYNPHOT) – la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) – la Synergie des Jeunes pour le Développement Social (SJDS) – Novation Internationale (NI) – les Femmes Pyramide (FP) – Tournons la Page Togo (TLP Togo) – le Front Citoyen Togo Debout (FCTD).

Ces organisations comptent dénoncer au cours de ce meeting, le nouveau scandale financier né de la gestion des Fonds de Riposte et de Solidarité Covid–19 (FRSC, pour le compte de l’année 2020). 

Elles invitent les membres actifs et sympathisants de leurs différentes structures, les populations de Lomé et de ses environs à faire massivement le déplacement pour prendre part à ce meeting pour ensemble dire «  STOP A L’IMPUNITÉ DES CRIMES ÉCONOMIQUES!!!» et qu’une suite judiciaire soit donnée aux malversations révélées par la Cour des Comptes dans son Rapport d’Audit.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Loozap
April 14, 2023 9:37 pm

Faut respect leur combat qui a bel et bien sa place

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.