25 C
Canada
Thursday, May 23, 2024
Accueil ACTUALITES Mali tacle les USA pour sanctions contre ses responsables

Mali tacle les USA pour sanctions contre ses responsables


Après la sanction des États-Unis contre trois responsables militaires et le gouvernement de transition malien, dont le ministre de la Défense Sadio Camara, « pour avoir facilité le déploiement et l’expansion des activités de la société militaire privée Wagner au Mali », Bamako répond. Dans un communiqué rendu public ce mercredi 26 juillet 2023, le Porte-parole du gouvernement malien, Colonel Abdoulaye Maiga a vigoureusement condamné cette décision de Washington.


Le communiqué :

Le Gouvernement de la Transition prend note du Communiqué de presse par lequel le Bureau de Contrôle des avoirs étrangers du Département du Trésor des Etats Unis d’Amérique annonce des mesures restrictives unilatérales et extra territoriales contre des hautes personnalités et valeureux officiers supérieurs maliens sur la base d’allégation infondée.

Ces nouvelles mesures contraires au droit international que nous condamnons vigoureusement viennent malheureusement rallonger la longue liste des mesures agressives, des actes d’intimidation, de chantage et des campagnes hostiles contre le Mali, au moment où nous sommes résolument engagés dans la lutte contre le terrorisme et l’insécurité sous toutes ses formes.

Pour rappel, dans son Communiqué n°053 du 27 mai 2023, le Gouvernement de la Transition a mis en garde les autorités américaines, après leur avoir rappelé la série d’actes hostiles et provocateurs à l’encontre de notre pays.

En outre, le Gouvernement de la Transition invite les autorités américaines à se remémorer constamment leur responsabilité dans l’aggravation de la situation sécuritaire dans notre pays, qui est consécutive à l’intervention militaire unilatérale de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) en Libye qui a déstabilisé toute la région.

A cet égard, il est troublant de constater que les autorités américaines qui font partie de ceux qui ont activement contribué à la propagation du terrorisme et des armes dans le Sahel avec son lot de victimes, en créant le chaos en Libye, soient ceux-là mêmes qui, à défaut d’assurer « le service après-vente » et de nous aider à relever ce défi, mènent des campagnes hostiles, diabolisent nos partenariats et tentent de saper le moral de nos vaillantes Forces de Défense et de Sécurité, en politisant et instrumentalisant les droits de l’Homme.

Au demeurant, malgré un contexte général difficile subtilement aggravé pour le Mali ȧ travers la désinformation et la propagande, sur fond de manœuvres géopolitiques exacerbées, la volonté inébranlable du Gouvernement de la Transition demeure la sécurisation du territoire et le retour à un ordre constitutionnel apaisé et sécurisé, en veillant à la stricte application des 3 principes guidant l’action publique au Mali, définis par SE Le Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition, Chef de l’Etat, à savoir :

1. le respect de la souveraineté du Mali;
2. le respect des choix de partenariat et des choix stratégiques opérés par le Mali; 3. la prise en compte des intérêts vitaux du Peuple malien dans toutes les décisions.

Tout en dénonçant avec force l’approche agressive des Etats Unis d’Amérique contre les Autorités et le Peuple malien, le Gouvernement de la Transition indique que l’adoption de ces mesures sans effets offre l’heureuse occasion de réitérer la fierté du Gouvernement et du Peuple malien aux militaires injustement ciblés en particulier, et à tous les éléments des Forces de Défense et de Sécurité en général pour leur engagement pour la défense de la patrie.

Enfin, le Gouvernement de la Transition saisit l’occasion pour inviter la population malienne à se tenir « debout sur les remparts » et à redoubler de vigilance face aux tentatives de déstabilisation du pays et aux actes d’agression internes et externes visant la cohésion sociale et l’unité du Mali.

Que Dieu bénisse le Mali et préserve les Maliens!

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.