25 C
Canada
Monday, December 4, 2023
Accueil ACTUALITES Togo-Division au CAR : la justice tranche

Togo-Division au CAR : la justice tranche

C’est ce lundi 4 septembre 2023 que la justice togolaise va donner le verdict du procès opposant les deux parties antagonistes du Comité d’action pour le renouveau (CAR).

La guerre de leadership au sein du CAR, une formation politique historique de l’opposition togolaise, en passe de connaître son épilogue ? En effet, dans la journée de ce lundi, la justice va rendre son verdict.

Yao Daté, actuel président du parti à la couleur rouge, a été élu au cours d’un procès organisé en catimini. Il est depuis lors désavoué par l’autre camp.

Ce dernier, incarné par Yendouban Kolani, Jean Kissi et bien d’autres cadres, conteste la légitimité de ceux qui sont aujourd’hui aux manettes. Ce sont eux qui ont esté en justice, espérant qu’ils auront raison in fine.

Depuis la mort de Maître Yawovi Agboyibo, le « président-fondateur », le 30 mai 2020 à Clichy, en terre française, le CAR est plongé dans une guerre relationnelle et de leadership. Finalement, les cadres ne se sont pas parvenu à accorder leurs violons pour la tenue d’un congrès électif extraordinaire inclusif.

6 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
6 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Kombaté
Kombaté
September 4, 2023 9:06 am

Voila avec tout ça on rêve de prendre la destinée du pays . Vous pensez que Dieu est un con .Comment comprendre tout ça ,on dit que le camp adverse ne fait pas bien et que nous autres on fera bien,très bien même et mieux,mais non dites le moi avec ces cinémas qu on voit partout avec nos frères du Sud depuis 90 jusqu’au jour d aujourd’hui ,est ce qu on peut faire confiance?a chacun de répondre.

Etiko
Etiko
September 4, 2023 11:35 am
Reply to  Kombaté

Ali Bongo demande de faire du bruit lui qui faisait la pluie et le beau temps au Gabon. En tout cas chacun à son tour chez le coiffeur. Il est vrai que nous les frères du Sud nous sommes pingres mais cela ne justifie pas la confiscation du pays par le clan Kabyè qui malmène toutes les autres ethnies du Togo. La révolution de palais aussi existe. Donc nous on attend.

Là-bas Lomé
September 5, 2023 12:24 am
Reply to  Etiko

Les Ewe sont des gens bizarres même s’ils sont les plus nombreux au Togo. Les Ewe sont envieux de la réussite de leurs frères alors que Kabyè sont solidaires entre eux pour se regrouper en mafia ce les Ewe ne savent pas faire. D’où le règne eternel de la Kozah Nostra, la mafia pilleuse satanique diabolique maléfique et sadique des bouffeurs de chien, dirigée par l’énergumene toqué Faure Dracula zieux hooonnn de hibou GNASSINGBE !!! Eweawo, miwô nôvi !!!

Etiko
Etiko
September 4, 2023 12:05 pm
Reply to  Kombaté

Pfff ici Lomé a suspendu mon précédent posting-réponse à Kombaté mais a maintenu celui du tribaliste Kombaté. Pfff rien que des chihuahuas.

Ayo
Ayo
September 4, 2023 12:39 pm

Qui est le Chef de la Garde présidentielle au Togo?
Nous attendons impatiemment l’annonce du coup d’état et la confiscation des millions de dollars détournés par le clan Gnassingbe et alliés et les femmes et enfants du clan Gnassingbe.
En vérité Abalo Kadhanga voulait sauter Fraude Gnassingbe par coup d État mais Bitala MADJOULBA était le traité qui a trahi l’opération. Le coup d état était avec l accord et l appui des services secret français pour mettre fin à la gabegie, la navigation à vue et à la dynastie kleptomanique des Gnassingbe.
Abalo Kadhanga Alias PAIY craignant d être dénoncer par Madjoulba, rapplique immédiatement et va liquider Madjoulba ds son bureau pour le faire taire définitivement.
Donc on attend le nouveau Général BRICE OLIGUI NGUEMA Togolais et qu il soit dur à 100% que toute l armée et le peuple togolais le soutiendront

Le collecteur !
Le collecteur !
September 5, 2023 9:35 am
Reply to  Ayo

Oncle Ayo dans ses délires habituels. Il voit les Kabye partout avec sa grosse culotte.
Tu veux dire que dans ton village à Togblekopé tout se passe à merveille ou c’est toujours la faute de tes éternels les K. comme tu les appelles, toi grand Gbevou?

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.