25 C
Canada
Thursday, May 23, 2024
Accueil ACTUALITES Lancement de Manssah Groupe à Lomé, le Togo terre du panafricanisme ?

Lancement de Manssah Groupe à Lomé, le Togo terre du panafricanisme ?

La chronologie des événements ne pouvait pas laisser penser à une coïncidence. A peine le forum de Lomé sur la paix et la sécurité fermait ses portes que Manssah groupe ouvrait les siennes, avec presque le même public.

Le discours des fondateurs peut être, à certains égards, louable. L’Afrique aux Africains, ne tendons plus la main, comptons sur notre potentiel car celui qui vient vers nous n’est pas un bon samaritain. Sur papier, le discours et bien.

Mais j’ai, comme toujours, trois observations.

La première est que les politiques des pays africains sont exécutées par des pouvoirs autonomes, dans chaque pays. Comment un groupe d’influence compte orienter ces politiques nationales ?

La seconde est que si beaucoup d’Etat africains dépendent du soutien extérieur, c’est souvent du fait de la pauvreté. 21 des 25 pays les plus pauvres au monde sont en Afrique. C’est même pour ces raisons que des pays comme le Mali et le Burkina, qui ont un discours hostile contre l’Occident, continuent à recevoir l’aide au développement et les aides budgétaires. Par quelle alchimie cette pauvreté va disparaître, sauf à réussir à développer le secteur tertiaire, en se basant sur une main d’œuvre qualifiée. Mais il faut même dans ce cas des investissements massifs dans l’éducation, la formation professionnelle et la recherche et développement. Certains pays n’ont pas d’autres choix que de solliciter des appuis budgétaires et des dons pour assurer la mise en œuvre de programmes de base comme la santé, les infrastructures, l’éducation, l’eau…

La troisième et que, de mon point de vue, il n’y a que l’Afrique francophone à se gargariser tous les dix ans de projets dits de panafricanisme, qui aboutissent sur du vide. Les anglophones sont plus pragmatiques et se concentrent plus sur le patriotisme. Quand les intérêts des politiciens sont en jeu, toutes les promesses panafricanistes disparaissent. Je rappelle que l’Union africaine est la plus grande organisation panafricaniste. Et son siège à Addis Abeba a été construit gratuitement par les Chinois. C’est de ça qu’il s’agit.

Bref, je me pose juste des questions. Si vous avez des réponses, je suis preneur. Que pensez-vous du lancement de ce groupe au Togo ?

Pour finir, je suis quand même surpris par le choix du Togo comme siège d’un tel groupe, dans un pays où les journalistes tirent tous le diable par la queue. Il y’a donc un tel potentiel dans le pays que mes amis patrons de presse ne saisissent pas?. Biabiayé !

Je souhaite bon vent à Manssah groupe. Ils vont forcément recruter certains Togolais dans leur entreprise et c’est le plus important pour moi.

Profitons des opportunités, vivants.

Gerry Taama

5 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
5 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Tony
Tony
November 2, 2023 1:06 pm

Le Lancement d’un tell groupe de presse a Lome pose probleme en voilent la nature criminel dictatoral et sanguinaire du regime en place a Lome depuis 56ans un pays dont les prisons sont pleins de detenus politiques civiles et militaries un pays non democratic la la premiere dictature en Afrique et deuxieme au monde apres la Coree du Nord il faillait ouverture ce groupe de presse en cap-vert ou au Benin..Le Togo c’est la dictature sanguinaire la confiscation du pouvoir par la barbarie la violence les tueriers en masses Votre groupe de presse ne sera pas ecouter en resterant a Lome…

AYO
AYO
November 2, 2023 4:42 pm
Reply to  Tony

Merci la-bas tony.
Vas-y seulement

ALAIN FOKA EST MINABLE CORROMPU AU GNASSDOLLARS MAIS IL PAYERA POUR SES CRIMES CONTRE LE PEUPLE TOGOLAIS.
TOUS LES CAMEROUNAIS COMME L’AUTRE PINGOUIN KEUMAYOU DE NEWS WORLD TV QUI APRES AVOIR RATER LEUR VIE MISERABLE A PARIS VIENNENT RENFORCER LA DICTATURE AU TOGO PAYERONS UN PRIX CHER

K. Kofi FOLIKPO
K. Kofi FOLIKPO
November 2, 2023 1:09 pm

Certaines interrogations de Gerry Taama concernant les chances de Réussite du Projet MANSSAH ayant choisi le Togo comme point de lancement sont pertinentes voire légitimes.
J’avais aussi formulé des réserves similaires sur cette Initiative louable et impressionnante.
Et Gerry Taama a bien fait de pointer du doigt les conditions misérables voir périlleuses dans lesquelles les Métiers liés au Journalisme, aux Médias et à la Communication en général s’exercent au Togo où l’on vient de dérouler le tapis rouge au Projet MANSSAH dans une cacophonie médiatique inutile!!!
Un Projet similaire dénommé SONGHAÏ évolue très harmonieusement au Bénin voisin depuis 1985, impacte déjà très positivement les Populations dans d’autres pays ouest-africains et a même éte courronné par les Institutions de l’ONU !!!
Le succès de ce Projet n’était pas dû à un battage médiatique tonitruant durant son lancement, mais plutôt au bon ENVIRONNEMENT NATUREL et bon ENVIRONNEMENT SOCIAL susceptibles de faire atteindre les Objectifs du Projet!!!
Ce n’est donc pas dans un Environnement naturel littéralement pourri au TOGO et dans un Environnement social littéralement infesté au TOGO qu’un tel Projet peut prospérer !!!
Nos seules obervations critiques et constructives sur la Publication de Gerry Taama portent sur les Questions suivantes:

Première question à Gerry Taama: Est-ce que les pays occidentaux sont-ils obligés d’ “aider” financièrement et économiquement les pays africains dits “pauvres” pour que ces derniers puissent avoir leur budget de fonctionnement?
Qui oblige ces pays occidentaux à “aider” les pays africains dits “pauvres” s’ils n’y trouvent pas eux-mêmes leur compte à travers cette “aide”?

Deuxième Question à Gerry Taama: Sur quels Crières objectifs Gerry Taama s’appuie-t-il pour affirmer dare dare que c’est seulement grâce au Développement du Secteur tertiaire que nos pays en Afrique pourront mettre leur Développement sur les rails? Rappelons au passage que le Secteur tertiaire concerne les activités économiques marchandes (commerce, transports, activités financières, services rendus aux entreprises, services rendus aux particuliers, hébergement-restauration, immobilier, information-communication, etc.) et les activités économiques non-marchandes (administration publique, enseignement, santé humaine, action sociale). Que dit Gerry Taama sur le Développement d’un pays comme le Togo disposant de vastes Terres cultivables à peine mises en valeur de façon optimale, mais ayant une Population qui peine à avoir deux Repas dignes par jour, faute d’une Politique cohérente pour le Secteur primaire, notamment le Monde rural ??? Que dit Gerry Taama sur les graves Disfonctionnnements mis à jour à travers les Rapports de l’ITIE au sujet du Secteur secondaire au Togo par exemple (Activités d’Extraction minière)???

Gerry Taama n’a pas peut-être une idée claire sur Questions liées à la Planification des Politiques de Développement socio-économique et socio-culturel dans nos pays africains car il ne s’est peut-être jamais frotté sérieusement à l’Economie de Développement ou à la Sociologie du Développement (soit en Auto-Didacte ou soit à travers un Cursus académique) pour se rendre compte de la Complexité des Problèmes dans ce domaine!
Car dans la situation de nos pays, tout est pratiquement à faire et à refaire!!!
Il ne faudra donc pas privilégier seulement un Secteur (Secteur tertiaire) par rapport aux autres Secteurs.

K. Kofi FOLIKPO
http://www.kebo-toe.net/?page_id=2676

Agon Picdagou
November 2, 2023 4:51 pm

Des inepties à faire vomir! Soyons sérieux et évitons de crier tel un fou affamé à la mendicité bruyante, tel Koffi LaFolie!

Agon Picdagou
November 2, 2023 4:44 pm

Vision très misérabiliste des réalités strictement imbue à l’auteur de l’article, abonné à la paresse intellectuelle et morale!

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.