25 C
Canada
Wednesday, February 28, 2024
Accueil ACTUALITES Togo- Compte rendu la 134eme session ordinaire de la CET

Togo- Compte rendu la 134eme session ordinaire de la CET

Communiqué final sanctionnant la 134eme session ordinaire de la Conférence des Evêques du Togo (CET) tenue du 20 au 24 novembre dernier à Kpalimé. Plusieurs sujets abordés. Lecture.

ADRESSE DES EVÊQUES DU TOGO AU PEUPLE DE DIEU A L’ISSUE DE LEUR 134me SESSION ORDINAIRE

Révérends Pères,

Révérends Frères et Sœurs de la Vie Consacrée.

Frères et Sœurs dans le Christ.

Fils et Filles.

Du retour de leur visite ad limina apostolorum, les Evêques du Togo se sont réunis à Kpalimé, du 20 au 24 novembre 2023, dans la prière et le recueillement, pour leur dernière Session de l’année civile, la 134 ordinaire.

Visite ad limina apostolorum

Unis dans la foi pour la même mission, les Evêques ont effectué leur visite ad limina apostolorum pour laquelle ils rendent grâce au Seigneur avec vous tous. Ils vous expriment leur reconnaissance pour votre communion d’esprit et pour vos prières durant leur séjour.

Au cours de ce pèlerinage sur les tombes des Apôtres Pierre et Paul, ils ont fait monter de façon particulière leurs prières et leurs supplications vers le Seigneur, pour le Peuple de Dieu au Togo. Les Evêques ont prié avec constance pour notre pays et pour ses décideurs politiques, en vue d’un avenir serein et radieux.

En écho à leurs échanges avec le Saint-Père et les Responsables des divers Dicastères, les Evêques lancent l’appel à tous, pour une formation consciencieuse et responsable: la formation des futurs prêtres, la formation des formateurs dans les séminaires et la formation des fideles laïes, afin qu’ils soient davantage de bons chrétiens et de bons citoyens. Il s’agit pour chacun, de rester éveillé sur son rôle dans la construction de notre pays le Togo, conscient de sa responsabilité. Par conséquent, ils exhortent les uns et les autres à préserver la dignité de la personne humaine, de même que les riches valeurs de nos cultures imprégnées de bon sens, à être des artisans de paix et des défenseurs des valeurs porteuses de sens et de vie

Appel à l’espérance

Au sortir de cette 134ème Session, à l’orée du temps de l’Avent, les Evêques rendent grâce au Seigneur pour son Esprit qui les a conduits et éclairés et s’adressent à vous fils et filles de l’Eglise au Togo, avec cette parole rassurante de l’Apôtre Paul, « l’espérance ne déçoit pas » (Rom. 5,5).

Le précieux temps de l’Avent qui prépare nos cœurs à la commémoration de la première venue de Notre Sauveur Jésus-Christ, s’ouvre ce dimanche 3 décembre 2023. Ce temps nous rappelle qu’ll reviendra dans sa gloire à la fin des temps. Pour ce faire, nous devons demeurer vigilants dans la foi, prêts à aller à sa rencontre.

Que ce temps de l’Avent soit pour nous tous, une occasion de conversion, d’affermissement de la foi, de renouvellement de l’espérance, et d’accroissement de la charité. En toutes choses, gardons l’espoir d’un lendemain meilleur.

Synode des Evêques

La première session de la XVIème Assemblée générale du Synode des Evêques sur la synodalité s’est tenue à Rome, du 04 au 29 octobre 2023. L’Evêque délégué de la Conférence des Evêques du Togo, S.E. Mgr Dominique GUIGBILE a fait à ses pairs, un compte rendu des travaux auxquels, il a participé. Il s’agit pour ce synode, selon la volonté du Pape François, d’une nouvelle façon de faire Eglise qui est un appel à une meilleure collaboration et participation de tous à l’édification de l’unique. Eglise du Christ. Les fruits de cette première session sont contenus dans la lettre adressée au Peuple de Dieu par les participants, et dans le Rapport de synthèse intitulé « Une Eglise synodale en mission ».

La session a permis de répertorier les thèmes ou sujets majeurs qui seront approfondis dans les mois à venir jusqu’à la seconde session en octobre 2024.

Jubilé des 130 ans de l’Ecole catholique au Togo.

Le jubilé des 130 ans de l’Ecole catholique au Togo est un motif d’action de grâce et d’exhortation pour la place de choix à donner à l’éducation dans son ensemble, et à l’éducation catholique en particulier, Les Evêques gardent l’espoir d’un meilleur devenir de l’Ecole catholique.

Les activités clôturant ce jubilé, notamment la messe pontificale concélébrée de ce 25 novembre 2023, relancent à nouveau chacun sur la voie de l’enseignement de l’Eglise au sujet du développement humain intégral. Les Evêques remercient tous les acteurs passés, actuels et futurs, soucieux du développement de l’école catholique au Togo,

Nos pèlerinages dans les sanctuaires mariaux

Après le Pèlerinage des Evêques à Rome, les différents diocèses du Togo se retrouvent en pèlerinage les uns après les autres au pied de la Vierge Marie, pour implorer davantage de grâces et de bénédictions aussi bien pour notre Eglise que pour notre pays, par son intersession. Il en a été ainsi de celui de Togoville (Diocèse d’Aného) au pied de Notre Dame du lac Togo, Mère de la Miséricorde, dont l’icône a été offerte en cadeau par les Evêques au Saint-Père, lors de leur audience. Ce sanctuaire de Togoville visité par le Pape saint Jean Paul II a fêté avec allégresse son jubilé d’or, pour lequel les Evêques retournent toute action de grâces au Seigneur. La célébration de ce jubilé a été suivie du pèlerinage au pied de Notre Dame de la Confiance et du lendemain meilleur de Kpimé (Diocèse de Kpalimé), pour sa vingtième édition. Le pèlerinage au pied de Notre Dame des Douleurs de Kovié (Archidiocèse de Lomé) est attendu, de même que celui au pied de Marie Mère et Médiatrice de toutes les grâces d’Ayomé (Diocèse d’Atakpamé), de Marie Notre-Dame-des-Sources de Daluag (Diocèse de Dapaong), de Marie Mère de l’Eglise de Tchitchao Waya (Diocèse de Kara) et de Marie Mère du Rédempteur d’Alédjo (Diocèse de Sokodé). Que Celle que nous invoquons << sous divers vocables à travers tout le pays » soit toujours notre Mère.

Séance de travail avec CONSUMATO

Dans la matinée du 20 novembre 2023, la Conférence des Evêques du Togo a eu une séance de travail, avec la Conférence des Supérieurs Majeurs du Togo (CONSUMATO). Les deux Conférences ont examiné en première lecture la Charte qui va régir leur collaboration à l’édification de l’Eglise communion au Togo. Le texte ainsi étudié, sera retravaillé au niveau de chaque conférence pour une probable finalisation en octobre 2024.

L’entretien avec le Nonce Apostolique

L’entretien avec le Nonce a porté sur trois points: Laudate Deum, le Synode d’octobre 2023, et l’Exhortation apostolique « C’est la confiance ».

Le Représentant du Pape, S.E. Mgr Mark Gerard MILES, a d’abord présenté aux Evêques l’Exhortation apostolique Laudate Deum, adressée à toutes les personnes de bonne volonté sur la crise climatique, publié le 4 octobre 2023. Le document renouvelle l’appel à tous à s’inscrire dans la dynamique de l’urgence de la sauvegarde de la création.

Il a ensuite évoqué la première session du Synode de 2023 sur la synodalité dont le document de synthèse s’intitule « Une Eglise synodale en mission ».

Pour finir, le Nonce a présenté l’Exhortation apostolique « C’est la confiance », avec l’appel à redécouvrir Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, pour qui la confiance conduit à l’amour qui constitue le centre de l’enseignement moral de l’Eglise.

Les Séminaires

Les Evêques ont reçu, tour à tour, les Recteurs des trois Grands Séminaires, accompagnés de leurs Economes pour faire le point de la dernière rentrée académique et présenter les comptes financiers de l’année écoulée de même que les budgets prévisionnels de l’année en cours.

Le tour d’horizon des activités de la rentrée a révélé quelques difficultés, et surtout les défis de l’auto-prise en charge dans un proche avenir.

Les Evêques remercient ceux qui aident déjà les séminaires, et profitent de l’occasion pour exhorter les bonnes volontés sur les contributions qu’ils peuvent apporter.

Accaparement des terres

Les Evêques ont reçu le Secrétaire nationa, Au Conseil Episcopal Justice et Paix – Togo (CEJP Togo) le Révérend Père Dieudonné BANTAGUETE, accompagné de trois personnes ressources et expertes. Ils sont venus leur parler d’un projet piloté conjointement par CEJP et OCDI/Caritas – Togo, relatif aux problèmes d’accaparement des terres pour recueillir leurs conseils.

Le prochain Congrès Eucharistique International

Le Délégué de la CET pour les Congrès Eucharistiques Internationaux, S.E. Mgr Jacques Danka LONGA a rendu compte de sa participation à la rencontre préparatoire du prochain Congrès Eucharistique International à Quito en Equateur.

Ce Congrès aura lieu du 8 au 15 septembre 2024. Les précisions sur les inscriptions seront données très prochainement.

La messe à la Cathédrale Saint Esprit de Kpalimé

Une célébration eucharistique à la cathédrale Saint Esprit de Kpalimé a été présidée par le Nonce Apostolique le jeudi 23 novembre 2023, pour la paix et la justice au Togo et dans le monde. Cette Messe pontificale concélébrée en l’honneur de Saint Clément 1, Pape et martyr, a connu la participation de nombreux prêtres et de fidèles.

Une pensée et une douleur

Au cours de leur Session, les Evêques ont prié pour leurs confrères Emérites empêchés. Ils ont pris connaissance avec douleur et indignation d’une récente vidéo de leur doyen dans l’épiscopat, S.E. Mgr Philippe Fanoko KPODZRO, qui circule sur les réseaux sociaux. Tout en continuant de chercher la manière appropriée de l’aider, ils invitent le peuple de Dieu à le porter davantage dans leurs prières.

Remerciements et action de grâce

Au terme de leur session, les Evêques remercient le Peuple de Dieu qui est à Kpalimé et son Pasteur S.E. Mgr Benoît ALOWONOU pour leur accueil ecclésial. Ils rendent grâce au Seigneur pour son assistance, et confient les fruits de leurs travaux à la Providence Divine.

Fait à Kpalimé, ce 24 novembre 2023.

Père Emile SEGBEDJI

Secrétaire Général et Porte-parole de la CET.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.