25 C
Canada
Wednesday, April 17, 2024
Accueil ACTUALITES Au Mali, vers la dissolution de SADI, un parti de l'opposition

Au Mali, vers la dissolution de SADI, un parti de l’opposition

Le parti de l’opposition Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (SADI), dont le leader Oumar Mariko est accusé d’ « atteinte au crédit des institutions », risque la dissolution.

Les autorités de transition ont saisi la justice pour qu’elle prononce la dissolution de SADI. En cause, les agissements (sic) de son président, actuellement en exil. Ce dernier est accusé d’ « atteinte au crédit des institutions » pour avoir dénoncé les « crimes de guerre » de l’armée contre les rebelles du Cadre stratégique permanent (CSP), entre autres.

Selon cette figure importante de la classe politique de ce pays, « La logique actuelle au Mali, c’est “tais-toi ou tu sors'” ou ‘”tais-toi ou tu t’en vas en prison” ».

« Les autorités sur place veulent faire d’Oumar Mariko et du parti Sadi une bouchée, nous avaler tous ensemble. Concernant mes propos, j’ai le droit de revendiquer la paix et la justice pour mon pays. Ils veulent essayer de me faire taire définitivement », ajoute l’opposant au micro d’un média international, enchaînant que c’est parce que le régime militaire aurait « un agenda politique caché » que son « intervention dérange cet agenda politique ».

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.