25 C
Canada
Thursday, April 18, 2024
Accueil PAYS Togo- Elections régionales et législatives : Le combat s’annonce « rude », selon le CAR

Togo- Elections régionales et législatives : Le combat s’annonce « rude », selon le CAR

Le 20 avril prochain, les Togolais seront dans les urnes pour exercer leur devoir civique. Même si l’opposition exprime des réserves quant à la transparence de ce double scrutin régional et législatif, elle réfute toute option de boycott.

« Le combat sera très rude », a lancé le président du CAR, Robert Yao Daté, jeudi dernier, lors d’un échange avec ses militants. A l’instar des autres partis de l’opposition démocratique, le CAR estime que toutes les conditions ne sont pas reunies pour la tenue de ce double scrutin.

« Ne nous voilons pas la face, les conditions ne sont pas réunies. Nous avons demandé une organisation consensuelle de ces élections, de même que le renouvellement de la CENI (…) On disait aussi que l’idéal serait de les reporter en 2025, mais nous n’avons pas été compris. Aujourd’hui, les gens se rendent compte de la réalité, mais c’est trop tard, le train est déjà en marche », a-t-il regretté.

Les leaders du CAR ne comptent pas boycotter ces életions régionales et législatives. Ils invitent leurs collègues de l’opposition à faire tout pour “limiter les dégâts”.

Pour rappel, le double scrutin régional et légisaltif aura lieu le 20 avril prochain.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
tedlesaint
tedlesaint
March 4, 2024 11:55 am

On créer un parti politique pour prendre le pouvoir et l’exercer. Par cela nous comprenons bien que pour un parti politique, au-delà des critiques envers les autorités en place, les responsables des formations politiques doivent rechercher les voies et les moyens pour proposer un programme politique qui reçoive l’adhésion des populations et qui puisse permettre à cette formation politique de conquérir le pouvoir par le biais bien sur d’une élection libre et transparente. On voit par-là que la politique de la chaise vide n’est pas féconde. Quels que soit les conditions, un parti qui prône le boycott n’apportera rien de bon aux populations même si les conditions sont les idéales. A bien voir, ces formations qui fuient, la queue entre les jambes aux moindres accros n’ont ni courage, ni détermination et comment parviendront-ils alors à relever les défis auxquels les populations sont confrontées? Il faille que les populations puissent bien faire leurs choix en tenant compte de ces valeurs lors des prochains scrutins.   

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.