25 C
Canada
Friday, April 12, 2024
Tags Arrestation de Ferdinand Ayité et de Joel Egah

Tag: arrestation de Ferdinand Ayité et de Joel Egah

Togo/Emprisonnement des journalistes : L’image du Togo sombre davantage au plan international

Lisons ensemble la phrase suivante que je viens de repérer dans les colonnes du journal français Le Monde qui parle ainsi du Togo: “Dans ce pays de l’Afrique de l’ouest, les organes de presse sont régulièrement suspendus par la haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) à la suite des critiques contre le pouvoir”.

SOMMES-NOUS TOUS, EN TANT QUE JOURNALISTES, CONDAMNES A CHOISIR ENTRE LE MUTISME ET LA PRISON ?

Au-delà de nos responsabilités professionnelles et ce que nous représentons, nous sommes des humains. Nous partageons des souffrances et des amitiés. Et parfois nos cœurs ont besoin d’exprimer leurs ressentis. Mon silence a été professionnel.

Togo : L’Alternative, un journal dans le collimateur du régime

Sanctions administratives, poursuites judiciaires, surveillance et maintenant la prison pour son directeur de publication… Ces dernières années, le bi-hebdomadaire togolais L’Alternative est la cible récurrente des autorités.

Togo- Une organisation sénégalaise réclame la libération de Ferdinand Ayité et Joël Egah

L’« Article 19 », une organisation sénégalaise de défense des droits de l’homme, déplore, dans une déclaration rendue publique, l’arrestation et la détention des deux confrères togolais.

Togo-“Qu’on ne libère pas Fovi Katakou rien que pour son handicap”, dixit Gerry Taama

Le parlementaire Gerry Taama, demande la mise en liberté de Fovi Katakou. Intervenant sur l'arrestation de l'activiste, enfermé à la prison civile de Lomé, le président du Nouvelle Engagement Togolais a indiqué que ce dernier soit élargi "non pas à cause de son handicap" car dit-il "c'est un homme qui n'a jamais considéré son handicap physique comme un handicap à l'action". Une demande formulée par l'opposant dans un nouveau post à travers lequel, il réclame également la libération des journalistes Ayité et Egah.

Togo-Libérez-les !

Si des enquêtes sont annoncées, c’est pour ne jamais finir. Rien ne se fait pour inquiéter les auteurs, co-auteurs et commanditaires de ces actes répréhensibles.
- Advertisment -

Most Read