25 C
Canada
Friday, March 1, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-CNAP/Innocent Kagbara : « Nous invitons la DMK et le CAR à...

Togo-CNAP/Innocent Kagbara : « Nous invitons la DMK et le CAR à revenir à la table de discussion »

Le Parti démocratique panafricain (PDP) a effectué en début de semaine, sa rentrée politique. L’occasion pour les premiers responsables dudit parti de se prononcer sur des sujets de l’actualité sociopolitique du Togo.

La dernière élection présidentielle de 2020 et les prochaines élections régionales étaient au centre du débat. Sur la crise postélectorale que traverse actuellement le pays, les premiers responsables du PDP invitent les deux protagonistes, c’est-à-dire le pouvoir et la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK), à des pourparlers.

« Les protagonistes de la crise, s’il y a une crise présidentielle, se connaissent, à eux de discuter. Nous, on n’était pas à la présidentielle, nous avons constaté les résultats et nous en avons pris acte. Donc pour nous, la présidentielle est derrière », a déclaré le député Innocent Kagbara, président national du parti.

Sur la Concertation nationale entre acteurs politiques initiée par le gouvernement togolais dans le cadre des prochaines élections régionales, le leader du PDP pense qu’il serait mieux que toute la classe politique participe aux discussions. Il invite par ailleurs le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) et la DMK à prendre part à ce dialogue.

« Nous invitons la DMK et le CAR à revenir à la table de discussion pour que nous puissions discuter. Et si au cours de ces discussions ils ne sont pas satisfaits, nous pouvons comprendre leur position. Pour le moment les débats n’ont pas encore commencé, nous venons à peine d’adopter le règlement intérieur, c’est maintenant que nous allons les commencer», a-t-il conseillé.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.