25 C
Canada
Saturday, April 20, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Désertion des cours : Les élèves de classes d’examen encourent la radiation

Togo-Désertion des cours : Les élèves de classes d’examen encourent la radiation

C’est par une note circulaire datée du mercredi 19 mai 2021, conjointement signée des ministres en charge de l’Education, à l’endroit des directeurs régionaux de l’éducation, aux chefs d’inspection et aux chefs d’établissement.

Les autorités en charge de l’éducation, en effet, disent constater « avec une grande récurrence » que des apprenants candidats aux différents examens officiels désertent les cours une fois leurs dossiers déposés et enregistrés auprès des services des examens et concours.

A en croire les autorités, ces cas de désertion des cours par les élèves constituent une des principales causes des mauvais résultats aux différents examens, annihilent considérablement les efforts des enseignants et du personnel d’encadrement, soucieux de la réussite des apprenants.

« Dans le souci d’y mettre fin, nous décidons que tout élève en classe d’examen (CEPD, BEPC, BAC 1, BAC 2), ayant abandonné sans motif valable les cours avant la date prévue pour la fin de l’année scolaire se verra refuser le droit de subir les épreuves écrites à l’examen », a indiqué la note conjointement signée par le ministre des Enseignements Primaire, Secondaire, Technique et de l’Artisanat, Dodzi Kokoroko, du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Majesté Ihou Watéba, ainsi que le ministre Délégué chargé de l’Enseignement Technique et de l’Artisanat.

Pour bien combattre le phénomène, les autorités en charge de l’éducation soulignent qu’il leur sera adressée une liste des élèves qui seraient concernés « en vue de leur radiation ».

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.