25 C
Canada
Tuesday, June 15, 2021
UNHCR: AVIS DE VENTE Sous plis fermés
Accueil ACTUALITES Togo-Ben Koffi DJAGBA : « La République est en péril »

Togo-Ben Koffi DJAGBA : « La République est en péril »

A l’occasion de la fête de l’indépendance du Togo célébrée le 27 avril dernier, le Premier ministre nommé par Dr Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo a délivré un message à l’endroit de la jeunesse togolaise. Pour Ben Koffi Djagba, « L’avenir de la jeunesse est incertain pour 99,99% des familles togolaises qui ont le choix entre la faim et la mort ». Lecture !

APPEL A LA JEUNESSE DU 27 AVRIL 2021 DU PREMIER MINISTRE LEGITIME DU TOGO, SEM BEN KOFFI DJAGBA, A L’OCCASSION DU 61- EME ANNIVERSAIRE DE L’INDEPENDANCE NATIONALE

Excellence Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro, Patriarche de la Nation togolaise,

Excellence Dr Gabriel Agbéyomé Messan Kodjo, Président légitime du Togo,

Excellences Mesdames, Messieurs les Ministres du Gouvernement légitime du Togo,

Excellences Messieurs les Ambassadeurs,

Chers Responsables des Coordinations nationale et internationale de la DMK,

Mes Chers Compatriotes,

Togolaises et Togolais,

Vaillante Jeunesse patriotique du Togo,

61 ans après l’indépendance nominale de notre pays le Togo, le bilan est déchirant à voir le quotidien de nos populations surtout de notre jeunesse désespérée et qui semble hélas prendre le chemin de la suicidalité.

Le Togo est classé 31-ième sur 54 pays selon l’indice de perception de la corruption de Transparency international, 9-ième pays le plus pauvre au monde selon le classement 2016 de la Banque Mondiale par PIB par habitant en parité de pouvoir d’achat, et 14-ième pays le plus malheureux au monde selon le classement de l’ONU 2021 relativement à l’indice du bonheur.

Ces indicateurs confondent tous les griots de la dictature militaro-clanique néocoloniale cinquantenaire et indiquent clairement que nous vivons aujourd’hui des moments incertains et dégradants au Togo.

L’avenir de la jeunesse est incertain pour 99,99% des familles togolaises qui ont le choix entre la faim et la mort. La torture, l’humiliation, l’injustice sont des maux qui dressent le lit de l’insécurité sous toutes ses coutures sur la Terre de nos Aïeux.

La République est en péril et je suis convaincu aujourd’hui que l’armée togolaise est déterminée à lutter contre toutes formes de tyrannie dans l’intérêt supérieur de la Nation tout entière.

Le Président démocratiquement élu du Togo, S.E. Dr. Gabriel Agbéyomé Messan Kodjo est déterminé à réinventer les corps de défense et de sécurité de la Nation afin de mettre fin à leurs conditions de vie déplorables sur toute l’étendue du territoire national. Les corps habillés ont une place importante dans la vie de notre Patrie et se doivent d’être républicaines. Raison pour laquelle pour le Président légitime du Togo, les forces habillées auront à prêter le serment de désobéissance à tout ordre de répression. Ils ont la mission de protéger et de garantir la sécurité du Peuple togolais, et le peuple a, à son tour, le devoir d’honorer nos forces armées.

La logique de la force ne peut longtemps s’imposer à la force de la raison. Nous rappelons à tout le personnel habillé qu’ils sont filles et des fils de la Terre de nos Aïeux, et qu’ils ont le devoir de respecter, protéger et garantir la sécurité du territoire Togolais.

A cet effet, j’en appelle aux Forces armées togolaises (FAT) d’agir de manière patriotique et républicaine pour donner à la Constitution togolaise une valeur de noblesse. Il est indéniable que le régime sortant est un régime de non-Amour qui pèse sur le Peuple togolais. Depuis le 22 février 2020, Faure Gnassingbé n’est plus le Président du Togo. Ayant montré son incapacité et surtout son manque de respect des Forces de défense et de sécurité, des Institutions de la République et du Souverain Peuple togolais qui à travers des urnes a massivement porté à la magistrature suprême du Togo, S.E. Dr. Agbéyomé Messan Kodjo ; il revient aux Forces armées Togolaises d’agir dans l’honneur et la dignité absolues dans le respect du serment patriotique et républicain prêté, pour la matérialisation effective de l’Alternance politique obtenue à travers la révolution électorale et pacifique du 22 février 2020.

Des amoureux du non-Amour dirigent et imposent leur puissante et répugnante domination sur le Togo depuis plus de 54 ans dans l’absolue mission de prédation, de soif, de soumission dans un régime liberticide. Ils tuent l’Amour, ils tuent l’espoir. Ils tuent l’amitié, le débat, la liberté d’opinion politique. Ils divisent et éradiquent les valeurs humaines qui sont jadis les principaux idéaux du Père de l’Indépendance. Ils traînent la peur en faisant taire les médias et les journalistes. Oui, le régime liberticide interdit le rêve des filles et des filles du Togo. Il empêche l’espoir et l’avenir des Togolais. C’est la preuve que le Togo est sous occupation clanique et surtout néocoloniale qui l’a enserré dans le piège de la division entretenue et instrumentalisée. Nous devons à tout prix démystifier ce piège à cons, ce piège que nous tend cette minorité qui s’abreuve du sang des Togolais.

Oui, Togolaises, Togolais, nous avons compris qu’il faut lutter pour l’Amour et la Vie afin d’éradiquer cette culture de la mort et de la haine. Oui le peuple a massivement voté S.E. Dr Gabriel Agbéyomé Messan Kodjo pour que la misère, l’ignorance et l’arbitraire n’aient plus de place sur la Terre de nos Aïeux. Le Peuple togolais a droit à une vie de qualité.

Mes Chers Compatriotes,

Togolaises et Togolais,

Vaillante Jeunesse patriotique du Togo,

Notre grandeur se cache dans la force de canaliser la colère dans notre génie d’inventer, dans notre vertu de patriotisme.

Jeunesse togolaise, à toi d’assumer la part exaltante qui te revient dans cette lutte épique de la deuxième et Véritable Indépendance du Togo.

Jeunes de tous horizons, apprentis, apprenants de tous degrés, agriculteurs, ouvriers, artisans et forces de sécurité, la Patrie vous appelle plus que jamais à la suite Dieu et de toutes les Hiérarchies de Lumière, de nos aïeux, des pères de l’indépendance, du Patriarche de la Nation, Son Excellence Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro, du Président démocratiquement élu, Son Excellence Dr Gabriel Agbéyomé Messan Kodjo, et des Patriotes de tous horizons ; pour l’assaut final de la Libération nationale. Que rien ne t’effraie et va, dans l’assurance de ton assistance par les Forces de Lumière, courageusement faire tomber les murs du non-Amour au Togo !

Le moment est donc venu pour que vive la synergie entre toutes les couches politiques, sociales et économiques du Togo afin de converger nos énergies pour une meilleure collaboration et reconstruire notre démocratie participative.

Aux détracteurs, je demande de joindre la cause qui nous est commune. Car seul l’Amour doit triompher sur le non-Amour pour qu’émerge glorieusement le Togo « Or de l’Humanité ». L’Union dans l’Amour est le seul levier par lequel nous triompherons des prédateurs de tous horizons, et réussir notre mission de vie individuelle et collective. C’est notre mission générationnelle et nous devons impérativement l’accomplir !

Le Patriarche de la Nation, S.E. Monseigneur Philipe Fanoko Kpodzro, du haut de ses 91 ans nous exhorte vivement à renforcer l’unité de notre peuple pour faire face au plus vite aux défis de la Libération nationale.

En ce jour de mémoire et d’introspection pour tous, devant la mémoire de tous nos martyrs civils et militaires spécialement Toussaint Bitala Madjoulba, je m’incline.

Depuis le 22 février 2020, avec l’écrasante Victoire du Peuple togolais portée sur SE, Dr Gabriel Agbéyomé Messan Kodjo, nous avons compris que résister, c’est exiger la liberté et la justice. Résister, c’est bâtir la fraternité et la solidarité. Résister c’est faire triompher l’éthique.

L’état de résistance nationale lancé le 14 mars 2021 par le Président légitime du Togo, SE, Dr Gabriel Agbéyomé Messan Kodjo, doit être vaillamment porté par la Jeunesse togolaise. La Jeunesse doit être le porte flambeau de cette ultime phase de notre lutte de Libération nationale.

Le Gouvernement légitime du Togo invite la Jeunesse togolaise à s’approprier sa mission générationnelle de porteur de Lumière en amplifiant la révolution électorale pacifique du 22 février 2020 afin qu’elle débouche sur la Véritable Indépendance du Togo. Elle doit porter la lutte de maisons en maisons, de quartiers en quartiers, d’hameaux en hameaux, de villages en villages, de communes en communes et de villes en villes pour la libération totale et définitive de la Terre de nos Aîeux.

Joyeuse fête du 27 avril à toutes les filles et à tous les fils du Togo tout entier !

Vive le Togo libre, démocratique et sans exclusion!

Vive l’Afrique et la solidarité entre les peuples sur Terre !

SIGNÉ

Ben Koffi DJAGBA

Premier Ministre, Chef du Gouvernement

4 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
4 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Adjovi
Adjovi
May 5, 2021 11:20 am

Titre erroné !
Il n’ y a pas de république au Togo. Le Togo est une colonie française gouvernée par une bande de …

Comptage
May 5, 2021 12:25 pm

La république sera bientôt restaurée SEM le Premier Ministre.

Vive le Togo libre.

togo-nyawo
togo-nyawo
May 5, 2021 9:44 pm

Dites à Agbéyomé et son PM de se méfier, Il y a un complot contre leurs familles respectives à Lomé. Je sais ce que je dis.

trackback

[…] Dans le reportage, tous les secteurs d’activités au Togo, ne respirent plus la grande forme. De l’agriculture, en passant par le port, le phosphate, l’uranium, le coton, toutes ces matières naturelles sont sur perfusion et le Togo est dans le coma. […]

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022