25 C
Canada
Wednesday, May 22, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Promotion de l’aviron : Un centre bientôt sorti de terre dans les...

Togo-Promotion de l’aviron : Un centre bientôt sorti de terre dans les Lacs

C’est un centre dénommé « Centre Maximilian Reinelt », du nom de son co-promoteur, Maximilian Reinelt, un rameur d’aviron allemand mort il y a 2 ans, alors qu’il faisait du ski de fond à Saint-Moritz (Suisse).

Le projet est porté par l’ONG « Projekt West-Afrika » en partenariat avec l’Association allemande d’aviron. L’objectif, c’est de promouvoir la pratique de l’aviron au Togo, selon le ministère des Sports et des Loisirs.

Outre la pratique de l’aviron, les promoteurs de ce centre entendent également offrir des soins de santé aux populations à travers la construction d’un centre de santé, des formations en matière des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) à l’endroit de la couche juvénile. En plus des valeurs du sport et de la citoyenneté.

Ce centre sera construit à Togokomé, au bord du Lac Togo, dans la préfecture des Lacs. Madame Tchakondo Balikissou a procédé mercredi 5 mai 2021, à la pose de la première pierre pour la construction de ce centre.

Chargée d’études à la Direction des sports et de l’éducation physique (DSEP), par ailleurs point focal de la Fédération togolaise de l’aviron et du canoë (FETAC) au ministère des sports et des loisirs, Mme Tchakondo Balikissou, en effet, représentait le ministre de tutelle à la cérémonie.

La kayakiste Claire Akossiwa Ayivon qui portera les couleurs du Togo aux jeux olympiques de Tokyo 2021 a également honoré de sa présence à cet évènement.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.