25 C
Canada
Wednesday, April 24, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Arrestation de deux présumés assassins recherchés au Ghana

Togo-Arrestation de deux présumés assassins recherchés au Ghana

Deux Ghanéens, recherchés pour leur implication présumée dans le meurtre d’un homme dans la région de la Volta, ont été arrêtés par les autorités togolaises et remis à la police ghanéenne par Interpol.

Les suspects, Kofi Koko, 30 ans, et Anani Koko, 23 ans, ont été arrêtés dans leur cachette à Vogan, une ville proche de la capitale togolaise, Lomé.

Les deux font partie d’un gang de trois membres sur la liste des personnes recherchées par la police ghanéenne pour avoir prétendument kidnappé et assassiné Cornelius Doe Negble dans la région de la Volta.

Selon un communiqué de la police, des efforts sont en cours pour appréhender le troisième suspect, identifié comme Morris Etse.

« Des efforts sont en cours pour arrêter le troisième suspect, Morris Etse. Il lui est conseillé de se rendre au poste de police le plus proche ou d’être repêché de sa cachette », indique le communiqué.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
tedlesaint
tedlesaint
June 25, 2021 5:41 pm

il faut vraiment saluer la coopération active entre les responsables en charge de la sécurité Togolaise et Ghanéenne. Cette collaboration active entre la police togolaise et Ghanéenne a permis de mettre la main sur ces présumés meurtriers fugitifs. Cette action est de bonne augure dans le contexte où la sous-région est secouée par une insécurité qui ne dit pas son nom fait de braquages à main armée, de terrorisme et des trafic de tout genre.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.