25 C
Canada
Thursday, January 20, 2022
Accueil PAYS International A la découverte de TRACE FOUNDATION

A la découverte de TRACE FOUNDATION

Note: Très peu de gens sont assez sages pour préférer le blâme qui leur est pourtant utile à la louange qui les trahit et, à la longue, les condamne avec sévérité (La Rochefoucauld).

Ce qu’il faut savoir de l’institution qui vient de consacrer L’Alternative, renvoyant de facto au diable les journalistes sans scrupule et des basses œuvres qui se sont démenés pour blanchir les Adjakli et le régime prédateur: “TRACE FOUNDATION” est une organisation américaine basée dans le Maryland qui fait la promotion de la bonne gouvernance dans les entreprises d’état comme privées à travers le monde, par le biais de la formation, la recherche, l’investigation journalistique. L’ONG américaine opère dans 140 pays en tant qu’instrument de veille et d’alerte. TRACE a ainsi aidé des milliers de compagnies, même des états, à élever leur standard d’éthique et de gouvernance. En tête de liste des activités sur son agenda, la lutte contre la corruption et la subornation, causes majeures de la pauvreté dans beaucoup de pays, notamment ceux du Tiers Monde.

TRACE INTERNATIONALE a compris, a juste titre, que dans ces pays, les gouvernements ont une longue histoire de corruption, de scandales et d’impunité. C’est pour endiguer le mal que TRACE promeut, supporte et finance les recherches sur les pratiques et mécanismes de la corruption, le journalisme d’investigation en la matière et les publications qui épinglent les auteurs des cas scandaleux de crimes économiques a l’instar du Petrolegate mettant en cause les Adjakli et de hautes personnalités au sommet de l’Etat togolais. Ce qu’il ne faut pas perdre de vue, c’est que l’Alternative n’aurait pas été récompensée si TRACE  FOUNDATION n’avait pas utilisé des sources indépendantes fiables, voire diplomatiques, pour vérifier l’existence de ce scandale du PETROLEGATE.

Comme on peut le constater, l’institution américaine qui vient d’honorer le travail du journal l’Alternative et de son équipe sous l’égide de Ferdinand Ayité ne ressemble en rien à ces “fake” fondations occidentales qui vont se faire de l’argent en Afrique en allant décerner a des dictateurs corrompus des titres honorifiques qui n’ont rien d’honorable. TRACE a déjà récompense des journalistes ayant mène des enquêtes avec professionnalisme sur la corruption dans beaucoup de pays comme l’Irak, le Kenya, le Pérou, l’Espagne etc., travaux dont les résultats ont eu des impacts tangibles dans la lutte contre la corruption.

ALEXANDRA WRAGE est la Fondatrice et Présidente de TRACE International dont le siège est aux État-Unis d’Amérique. Elle anime des conférences à travers le monde sur la TRANSPARENCE, LA BONNE GOUVERNANCE ET LES COÛTS CACHES DE LA CORRUPTION. Wrage est reconnue en Amérique du Nord comme l’une des femmes qui impactent et changent le monde. Elle est partout sollicitée, entre autre, par le Département américain de le Justice, le Département d’Etat, les organisations inter-gouvernementales, la FIFA ou encore le Global Compact des Nations Unit. Avocate de formation, ALEXANDRA a grandi au Canada mais réside a Annapolis dans le Maryland (USA). Un panel de juges est créé chaque année pour délibérer et nommer les meilleurs travaux d’investigation lies a la corruption.

Sur le site de la Fondation dans le compte de cette année 2021, c’est écrit: “Ferdinand Ayité du magazine l’Alternative au Togo a reçu de notre Fondation une mention honorable pour son investigation PETROLEGATE qui a découvert des fraudes énormes commises par les officiels togolais en charge de l’importation et la fixation du prix des produits pétroliers”.

Apres lecture d’un tel écrit qui est ni plus ni moins une louange a l’honneur du journal de Ferdinand Ayité, une seule et unique question nous vient a l’esprit: pourquoi et comment cela a pu être possible qu’au Togo, certains journalistes(?) et avocats véreux ont passé leur temps, par médias interposés, a tenter de blanchir les Adjakli, auteurs de ce crime économique sans précédent au Togo, au détriment de l’Alternative dont l’enquête vient d’être consacrée a l’international? Quand les Togolais vont-ils cesser de mentir sans honte, sans états d’âme, juste pour empocher quelques miettes de survie?

Kodjo Antoine EPOU

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Kagbelee
Kagbelee
June 28, 2021 5:56 pm

Pourquoi les carburants sont vendus au Benin aux prix presque similaires à ceux pratiqués au Togo… Il y a certainement des détournent là-bas aussi… À decouvrir

Danhomey
Danhomey
June 28, 2021 7:13 pm
Reply to  Kagbelee

Tu es juste plus malade que je ne le crois. Pauvre con. Si on demandait à quelqu’un de chercher le plus nul en Afrique, si on te dépasse on en trouvera plus. Le Bénin paye 120.000 comme prime de correction aux enseignants. Le Togo 18.000. Tu compares le jour et la nuit. Pourtant le Togo regorge des richesses énormes. Tu es le plus écervelé jamais vu.

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022