25 C
Canada
Tuesday, March 5, 2024
Accueil CHRONIQUES Société Nathaniel Olympio regrette que le Togo utilise Pegasus à des fin d’espionnage...

Nathaniel Olympio regrette que le Togo utilise Pegasus à des fin d’espionnage des opposants

Le président du Parti des Togolais dénonce le fait que le Togo soit le « seul pays de l’Afrique de l’Ouest épinglé à ce jour pour l’utilisation du logiciel Pegasus aux fins d’espionner les citoyens ».

Le Togo, semble-t-il, s’est procuré les services de la société israélienne NSO pour espionner les téléphones portables de ses détracteurs. Nathaniel Olympio, le patron du Parti des Togolais, regrette que son pays utilise le logiciel Pegasus pour mettre sous surveillance ses opposants.

En effet, souligne-t-il, « depuis l’attentat du World Trade Center, le terrorisme préoccupe les nations. De nouvelles doctrines émergent en occident, comme celle des frappes préventives. En Afrique, celle qui semble en vogue est la neutralisation des opposants que l’on accuse de terrorisme ».

L’opposant déplore que son pays soit le seul en « de l’Afrique de l’Ouest épinglé à ce jour pour l’utilisation du logiciel Pegasus aux fins d’espionner les citoyens – Journalistes, Défenseurs des droits humains, Politiques, Religieux », s’interrogeant à la fin de son posting sur Twitter si c’est « une surprise ».

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Élotha
Élotha
July 23, 2021 7:14 pm

Ce n’est pas une surprise. Le régime l’a toujours fait. Avez-vous oublié les tables d’écoutes achetées dans les années 80 et 90 par Tchamdja?

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.