25 C
Canada
Tuesday, April 23, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Escroquerie : La police arrête deux individus

Togo-Escroquerie : La police arrête deux individus

Dans une note d’information ce vendredi, la Police nationale togolaise annonce avoir deux hommes pour tentative d’escroquerie.

Il s’agit d’un peintre, TBAL, 24 ans, et S.I., 21 ans, étudiant de son état. Ils ont été arrêtés le 15 juillet 2021 à Agoè Zongo, une banlieue nord de Lomé, « grâce à la collaboration d’un honnête citoyen », a indiqué la Police ce vendredi. Selon l’institution, ils avaient à leur possession une valise remplie de milliers de papiers coupés à la taille de billets de 10 000 F CFA pendant qu’on les arrêtait.

« Tout commence le 08 juillet 2021, lorsque le citoyen est contacté via WhatsApp par l’étudiant ‘’S.I.’’ qui lui propose une affaire alléchante de multiplication de billets de banque et demandait sa contribution : avec une somme de 1.000.000F CFA, il pouvait, disait-il, avoir un gain de 40.000.000 F CFA grâce à une valise magique. L’étudiant poursuit en ajoutant qu’une fois l’affaire menée, il remettrait à sa cible, en contrepartie de sa contribution, une somme de 10.000.000F CFA. Flairant immédiatement l’arnaque, le citoyen saisit la Police », a expliqué la police sur la Page Facebook Police Nationale Togo.

A en croire la Police, les deux individus ont avoué que le cerveau de cette arnaque se trouve être le nommé TBAL. Lui-même, escroqués plusieurs fois.

Rappelant qu’il est impossible de multiplier de l’argent par quelque procédé que ce soit, la Police nationale souligne que la production de fausses monnaies demeure une pratique punie par la loi.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.