25 C
Canada
Monday, August 8, 2022
Accueil ACTUALITES Togo- La sortie du général Yark sur New World a quelque chose...

Togo- La sortie du général Yark sur New World a quelque chose d’intéressant…

L’humilité et la naturel de cet officier supérieur de l’armée togolaise sont saisissants. Général de son état, ministre de la sécurité et de la protection civile, il rend compte simplement de ce qu’il fait et de ce qu’il sait de son métier, le maintien de l’ordre et de la sécurité dans le pays.

Sans complexe et sans se complexifier la tâche avec des expressions grandiloquentes et savantes, comme c’est souvent le cas chez certains ministres très diplômés, le général passe son message avec une pédagogie défiant les astuces des grands orateurs et théoriciens chevronnés.

Hier dimanche 26 décembre, il était sur la Chaine New World. Là, il a répondu aux questions de notre talentueux confrère Gilles Bocco.

Sur le fond des sujets abordés, un a particulièrement retenu mon attention, la question des accidents sur les routes au Togo. De son bilan, l’on retient que par année, les routes tuent énormément. En 2013, l’on a eu plus de 700 morts, le chiffre a semblé relativement baisser les années d’après suite à certains efforts individuels et collectifs, mais il est en train de grimper à nouveau puisque cette année, rien sur le 1er semestre, l’on a recensé 346 cas de décès et le général craint que les statistiques indiquent jusqu’à 600 morts au bout de l’année.

Alors une question surgit de mon esprit : combien l’État met-il comme moyens par an dans la garantie de la sécurité routière ? Je parle là en terme des moyens de surveillance et de contrôle des automobilistes, de secours des accidentés, de sensibilisation des usagers de la route en vue d’améliorer la conscience du citoyen et de minorer des comportements indélicats qui engendrent ces cas réguliers d’accidents.

Cette question, croyez-moi, n’est pas anodine. Elle a certes son fondement dans l’hécatombe qui s’enregistre en terme de pertes en vies humaines sur les routes, mais surtout aussi, au regard des milliards qui sont engagés par l’État dans la fameuse lutte contre Covid-19 alors que ce virus, en deux ans, a tué moins de 250 personnes au Togo. Suivez donc mon regard.

Une mort de Covid a-t-elle quelque chose de plus dramatique qu’une autre qui survient au cours d’un accident? L’on peut répandre ce questionnement à plusieurs domaines de la vie publique du pays qui sont gravement négligés par l’État au seul profit du combat contre le Corona Virus.

Il me semble, au bout du compte, qu’il urge de rechercher la cohérence et l’équilibre dans la gouvernance actuelle de notre pays.

Luc Abaki

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022