25 C
Canada
Wednesday, April 24, 2024
Accueil Others Comores-Cœlacanthes : Claude Le Roy pour succéder à Amir Abdou ?

Comores-Cœlacanthes : Claude Le Roy pour succéder à Amir Abdou ?

Amir Abdou, jusque-là, sélectionneur des Cœlacanthes, annonce le 24 février dernier qu’il quitte son poste, huit (8) ans après son arrivée. Ils seront plusieurs techniciens à vouloir le remplacer.

Le natif de Marseille, celui-là même qui a qualifié pour la première fois les Comores pour une phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), et les a conduits jusqu’au second tour de la compétition organisée tout récemment en terre béninoise, a démissionné.

Sa succession est ouverte. Qui alors pour le remplacer ? Selon Saïd Ali Athoumane, le président de la Fédération comorienne de football, l’instance faîtière a reçu plusieurs candidatures. « Il y en a d’autres, venant d’Afrique, des Pays-Bas ».

S’il s’est gardé de révéler des identités, plusieurs noms circulent, notamment ceux de Jean-Marc Nobilo, Dominique Carlier, Sunday Oliseh, Ibrahim Kamara ou encore Younes Zerdouk.

 « J’ai lu aussi que Claude Le Roy était une hypothèse, mais je n’ai eu aucun contact avec lui. Je n’ai eu aucun technicien en direct. J’ai reçu des lettres de candidature, des agents m’ont appelé, mais rien n’a été décidé. Nous avons programmé une réunion du Comité exécutif ce mardi après-midi, où nous allons étudier toutes les candidatures. Je pense que nous prendrons une décision dans les jours qui suivront », indique le patron du football comorien.  

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.