25 C
Canada
Wednesday, February 28, 2024
Accueil PAYS Afrique SANTE : Les virologues de la CEDEAO se réunissent pour parer à...

SANTE : Les virologues de la CEDEAO se réunissent pour parer à la variole du singe

Une réunion du comité d’urgence de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) s’est tenue ce jeudi 21 juillet pour plancher sur la variole du singe. Cette maladie infectieuse, qui se caractérise par l’apparition d’éruptions cutanées, continue de progresser aux États-Unis et en Europe. En Afrique de l’Ouest, des cas ont été confirmés au Nigeria, au Ghana et au Bénin. Une session de formation de virologues des 15 pays de la CEDEAO s’est achevée mercredi 20 juillet 2022 à Dakar, à l’initiative de l’Organisation ouest-africaine de la santé.

« Pas de panique », assure le docteur Ousmane Faye, responsable du département de virologie à l’Institut Pasteur de Dakar : la variole du singe (« monkeypox » en anglais) est endémique dans plusieurs pays d’Afrique. Mais face à la recrudescence des cas, il faut anticiper.

« Il y avait peu de labos qui pouvaient faire des diagnostics, maintenant l’idée, c’est que tous puissent le faire chez eux, parce que plus le diagnostic est précoce, plus les mesures qu’on doit prendre sont efficaces. Comment il faut prélever, comment interpréter les résultats, tout cela a fait l’objet d’une discussion qu’on a eue dans cet atelier, donc c’est vraiment un ensemble qui devrait permettre aux laboratoires d’être équipés pour tester les cas suspects dans leur pays », a-t-il indiqué à la réunion.

Les virologues des pays de la CEDEAO vont donc rentrer chez eux avec des kits de diagnostic communs. « Il est important que nous ayons les mêmes kits et les mêmes techniques de diagnostic, explique Anges Yadouleton, responsable du laboratoire des fièvres hémorragiques et virales du Bénin, ce qui permettra d’harmoniser les résultats et de tirer des conclusions fiables et d’aller très vite, pour ne pas être débordé. On ne voudrait pas que ce qui s’est passé avec le Covid-19 puisse voir encore le jour. »

Parmi les recommandations formulées lors de l’atelier : le renforcement de la surveillance, notamment aux frontières.

Barth A./Source : rfi/Afrique, correspondante Dakar, Charlotte Idrac

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.