25 C
Canada
Sunday, March 3, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-La police nationale met la main sur deux cybercriminels

Togo-La police nationale met la main sur deux cybercriminels

Deux (02) individus, membres d’un réseau de cybercriminels spécialisé dans l’hameçonnage, sont actuellement dans les mailles de la Police Nationale togolaise.

Il s’agit des nommés OKEY, âgé de 51 ans, de nationalité nigériane et MOUSSA, âgé de 36 ans, de nationalité togolaise, tous deux demeurant à Lomé. Les mis en cause ont été interppelés dans le cadre d’une enqête de la Brigade de Recherche et d’Investigation de la Direction Générale de la Police Nationale.

D’après une récente information à l’endroit de l’opinion, l’institution apprend que le réseau avait pris pour cible une entreprise espagnole spécialisée dans la fourniture d’instruments de musique située à Madrid.

“Le responsable de cette entreprise a été invité à Lomé pour la conclusion d’un important contrat de fourniture d’instruments de musique avec une société fictive dénommée << WEST AFRICA TRADE INVESTMENT COMMISSION » installée au Togo.

L’arnaque consistait dans un premier temps à accueillir cet espagnol à l’aéroport de Lomé puis le conduire dans un hôtel de la place où ses partenaires, qui ne sont autre que des escrocs lui avaient réservé une chambre. Le contrat devrait enfin être conclu dans un faux cabinet d’avocat aménagé par ces derniers pour leur forfait avant de rompre tout contact avec leur victime”, écrit la police nationale.

La Police nationale informe également que les nommés OKEY et MOUSSA ont été appréhendés grâce à un dispositif de surveillance à l’aéroport qui a permis de les identifier et de les interpeller. Interrogés, ces suspects sont passés aux aveux. Ils ont ainsi reconnu être membres d’un groupe de cyber escrocs dont le leader serait un certain IKE.

Il faut également préciser que le réseau de malfrats entendait soutirer à la vicitme, la somme de “7000 dollars US, soit environ 5 millions de francs CFA en lui faisant croire qu’il s’agit de frais de commission à payer à la structure qui les a mis en contact”.

Quant aux membres appréhendés (OKEY et MOUSSA), ils seront présentés au Procureur de la République près le parquet de Lomé pour répondre de leurs actes.

La police annonce par ailleurs que l’enquête se poursuit pour interpeller le nommé Richard IKENNA UKWENI en fuite. Elle invite donc” toute personne en possession d’informations le concernant de se rapprocher du service de police le plus proche, ou d’appeler sur le numéro de téléphone suivant: (+228) 70 58 50 15″.

4 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
4 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
BRADJE
BRADJE
November 17, 2022 9:51 am

Bon boulot la police

Là-bas Lomé
November 17, 2022 1:43 pm

5 millions de FCFA d’escroquerie, c’est rien à côté des 60 milliards du financement de la route Lomé-Vogan qui ont disparus!!! Mais a-t-on arrêté les individus qui ont détourné cette giganteste somme d’argent des togolais ??? OH QUE NON!!!

Voler c'est pas bien !
Voler c'est pas bien !
November 17, 2022 8:03 pm
Reply to  Là-bas Lomé

Erreur. C’est 25 milliards et non 60 de Gnofam, Lomé-Vogan. Ici on parle de cybercriminalité doit on laisser faire sous prétexte que d’autres ont volé ?

Là-bas Lomé
November 18, 2022 1:04 am

Non évidemment que NON!!! Mais il faut aussi arrêter les gens qui commettent des crimes plus graves, détourner de grosses sommes (que soit 25 ou 60 milliards) POUR FAIRE SES EXEMPLES!!!

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.