25 C
Canada
Saturday, April 20, 2024
Accueil ACTUALITES Plus de discours des membres du gouvernement aux fêtes nationales des ambassades...

Plus de discours des membres du gouvernement aux fêtes nationales des ambassades au Togo

Les membres du gouvernement togolais désignés pour le représenter aux fêtes nationales des ambassades et missions diplomatiques au Togo ne délivreront plus de discours à ces occasions à partir du 1er janvier 2023. C’est la décision prise par le chef de la diplomatie togolaise.

Note du chef de la diplomatie togolaise, Prof. Robert Dussey

Le ministère des affaires étrangères, de l’intégration régionale et des Togolais de l’extérieur présente ses compliments à toutes les missions diplomatiques accréditées au Togo et a l’honneur de porter à leur connaissance que le gouvernement togolais a décidé de réaménager, pour compter du 1er janvier 2023, le dispositif protocolaire lors de la célébration des fêtes nationales par les ambassades au Togo.

A partir de la date susmentionnée, les représentants du gouvernement togolais, désignés pour prendre part aux célébrations des fêtes nationales par les missions diplomatiques, ne délivreront plus de discours à ces occasions.  

Les missions diplomatiques sont priées de faire parvenir à la direction du protocole d’Etat en vue des dispositions appropriées à prendre, les invitations adressées aux membres du gouvernement pour les célébrations des fêtes nationales de leur pays.

Le ministère des affaires étrangères, de l’intégration régionale et des Togolais de l’extérieur remercie toutes les missions diplomatiques accréditées au Togo de leur aimable compréhension et saisit cette occasion pour leur renouveler les assurances de sa haute considération.

LOME, LE 29 Décembre 2022

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.