25 C
Canada
Tuesday, May 21, 2024
Accueil ACTUALITES Afrique – Lutte contre le terrorisme, Les propositions pragmatiques de Gbagbo

Afrique – Lutte contre le terrorisme, Les propositions pragmatiques de Gbagbo

L’ancien Chef d’Etat ivoirien, connu pour son panafricanisme, a profité d’un séjour au centre-est  de la Côte d’ivoire notamment dans la localité dénommée Bayota pour dire ce qui, selon lui, doit être la mission de la CEDEAO à l’égard es Etats de l’Afrique de l’Ouest en proie à des attaques terroristes en ce moment.

Le Président Laurent Gbagbo a d’abord posé le débat en ces termes : « Pourquoi le colonel Assimi Goïta a pris le pouvoir au Mali et il est soutenu par la population, il faut étudier çà ; pourquoi Ibrahim Traoré (au Burkina Faso) a pris le pouvoir et puis il est soutenu par la population, il faut étudier cela ». Pour l’homme d’Etat ivoirien, ce soutien populaire dont bénéficie les deux hommes en dépit des sanctions de la CEDEAO est dû au fait qu’ils ont promis de lutter contre le djihadisme, indiquant par la même que le président de la Transition au Burkina Faso « n’est même plus à son bureau, il est sur le terrain».

Pour le natif de Gagnoa, la CEDEAO se trompe de combat en se contentant de sanctionner ces jeunes putschistes : « au lieu que la Cedeao prenne des communiqués pour leur donner des ordres méchants et les obliger à faire des élections comme si les élections pouvaient régler le problème du jihadisme, non, je propose à la Cedeao de créer une brigade anti-jihadiste ». Selon lui, la mise en place de cette brigade fera d’une pierre deux coups : « en créant la brigade anti-jihadiste, on résout deux problèmes, premièrement on lutte contre le jihadisme, (notamment) contre le banditisme terroriste et deuxièmement, on évite d’appeler au secours des troupes européennes ».

On comprend que le président Gbagbo reste droit dans sa philosophie panafricanisme et très pragmatique. Il ne reste que cette proposition de Laurent Gbagbo pousse la CEDEAO à sortir des tiroirs son projet de création d’une force anti terroriste annoncé à Abuja le 04 Décembre dernier.

4 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
4 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Ahleras
Ahleras
January 29, 2023 5:00 pm

Et troisiemement on reduit ainsi les coup d’ etats car les militaires se saisisent du manque de moyens pour se hisser au sommet de l’ etat.

Agon Picdagou
January 29, 2023 5:37 pm
Reply to  Ahleras

L’intervention de Monsieur GBAGBO est explicite et absolument complète! Pas la peine de lui ajouter des extensions inutiles et absurdes!

Là-bas Lomé
January 29, 2023 9:49 pm

Logique, clair net et précis !!! Il faut ressusciter ECOMOG et lui confier la mission de lutter contre le soi-disant djihadisme que les impérialistes neocoloniaux ont insidieusement introduit en Afrique de l’ouest pour nous affaiblir !!!

Tony
Tony
February 1, 2023 1:51 pm

On eviter la tribalisation de nos forces de securites et surtout l’armee..Le plus suivant les officers generaux colonels commandant’s sont tous de l’ethnie du president nous avons vus les memes pratiques sous le regime defunt de FPI de Mr Gbagbo en Cote D’Ivoire.. L’armee doit etre au service de la population..

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.