25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES Santé – une fièvre hémorragique fait 20 morts en Guinée Equatoriale

Santé – une fièvre hémorragique fait 20 morts en Guinée Equatoriale

Le Cameroun a restreint les déplacements le long de sa frontière avec la Guinée équatoriale à la suite de “plusieurs décès inexpliqués” dus à une maladie qui provoque une fièvre hémorragique. Le ministre camerounais de la Santé publique, Manaouda Malachie, a alerté l’opinion publique face au risque élevé d’importation de cette maladie qui sévit dans les villages frontaliers avec la Guinée équatoriale.

Le ministère de la Santé publique a également engagé des actions d’investigations de cas contact, et a demandé à ce que soit intensifiée la surveillance épidémiologique.

Des actions destinées à prévenir et sensibiliser les populations sont prévues, selon un communiqué de presse signé vendredi par le ministre.

L’objectif étant de faire intervenir aussi bien les chefs des communautés locales, que les responsables des autorités équato-guinéens.

Dans un autre communiqué publié jeudi, Roland Ngu Fankam, le chef du district de santé d’Olamze (sud), localité camerounaise située à la frontière, a évoqué “environ 20 morts” enregistrés mercredi dernier dans la province équato-guinéenne de Kié-Ntem des suites de cette “maladie encore inconnue, se manifestant par des hémorragies nasales, de la fièvre, des douleurs articulaires et d’autres signes et symptômes “qui conduisent à la mort au bout de quelques heures”.

Source : Africanews

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.