25 C
Canada
Thursday, May 23, 2024
Accueil ACTUALITES Santé Togo-Covidgate, un scandale de trop selon la DMK

Togo-Covidgate, un scandale de trop selon la DMK

Manifestement, certains ont utilisé une partie des fonds mobilisés pour la lutte contre la pandémie de coronavirus au Togo. La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) veut qu’ils rendent compte.

Force démocratique pour l’alternance en 2020

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA DMK DU 10 FÉVRIER 2023

TOGO: Covidgate: Quand la corruption peut se justifier par la nécessité, elle n’a plus de bornes. A quand la fin de l’impunité ?

La DMK a pris acte du rapport d’audit de la Cour des Comptes sur la gestion des Fonds de Riposte et de Solidarité au COVID 19.

L’indignation est à son comble doublée d’une grande colère relayée par les réseaux sociaux. Au moment où, s’offrir un repas par jour relève du parcours de combattant pour le Togolais, il est consternant de découvrir à travers ce rapport que le gouvernement de Faure Gnassingbé, après avoir permis le pillage systématique des ressources mobilisées pour faire face à la Covid- 19 se confond dans un communiqué pour tenter de justifier la corruption généralisée que révèle ce rapport d’audit et faire dire au rapport le contraire de ses conclusions, une pratique pernicieuse dont le régime est coutumier.

La publication de ce rapport d’audit accablant, qui montre la légèreté avec laquelle les fonds du covid sont gérés ne nous étonne guerre pour deux raisons.

1/ Le sol et le sous-sol de notre pays regorgent suffisamment de ressources pour nourrir chacun de ses enfants et assurer le bien-être de la population, c’est un fait que nul ne conteste; pourtant notre pays affiche l’image permanente d’un pays ravagé par la guerre et ses populations misérables.

2/ Depuis le 26 avril 2012, Faure Gnassingbé a confessé au peuple togolais l’existence d’une minorité pilleuse qui menace la cohésion nationale et la démocratie au Togo.

Malheureusement il n’a exprimé jusqu’ici aucune volonté politique de mettre fin à cette entreprise de prévarication des ressources nationales, et depuis plusieurs décennies, c’est la même minorité qui sévit autour de lui, saigne impunément le pays et se moque des institutions de la république sensées défendre et contrôler la bonne gouvernance de l’Etat.

Comment peut-on comprendre qu’au moment où nous manquons de salles de classe dans  nos écoles à travers tout le pays, des enseignants de qualité, des scanners dans nos hôpitaux, ceux qui nous gouvernent dans l’illégitimité criante puissent disposer à leur guise des ressources du pays à travers une gestion artisanale telle que décrite dans ce rapport, facilitant ainsi le détournement à grande échelle et la concussion de toute sorte?

C’est contre cette pratique dénoncée par Faure Gnassingbé lui-même, apparemment impuissant pour moraliser la gestion de l’État par une politique hardie de lutte contre la corruption, que le peuple s’est levé comme un seul homme pour sanctionner dans les urnes et réaffirmer sa souveraineté le 22 février 2020. Malheureusement cette victoire confisquée avec des complicités internes et externes et des manœuvres qui n’honorent pas la démocratie, continue de peser sur le vivre ensemble harmonieux dans notre pays.

La DMK exige que les sommes soutirées indument du Trésor public soient restituées dans les meilleurs délais et que les auteurs de ces malversations soient traduits devant la justice et sanctionnés.

La DMK demande au Procureur de la République de s’autosaisir dans ce dossier de Covid19.

La DMK estime qu’une fois de plus, le peuple Togolais vient d’être trahi par des hommes et des femmes qui n’ont pas sa confiance et Faure Gnassingbé doit en tirer toutes les conséquences qui s’imposent.

La DMK interpelle Faure Gnassingbé à abandonner sa politique mortifère pour réunir l’ensemble de la classe politique en libérant tous les prisonniers politiques et en assurant le retour de tous les exilés politiques notamment Mgr Kpodzro et le Docteur Agbéyomé KODJO pour un vrai dialogue politique pouvant apaiser les cœurs et le retour de la confiance.

Fait à Lomé le 10 février 2023.

La Conférence des Présidents.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] Togo-Covidgate, un scandale de trop selon la DMK first appeared […]

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.