25 C
Canada
Friday, April 12, 2024
Accueil ACTUALITES Sport Togo-Un footballeur de 2è division suspendu pour 1 an

Togo-Un footballeur de 2è division suspendu pour 1 an

Un joueur de l’Étoile Filante, un club de deuxième division de football, est suspendu pour une durée de 12 mois et condamné à payer une amende de 100 mille.

La sanction est prise par la commission de discipline de la Fédération togolaise de football (FTF). Le joueur Kodjovi Kpokla est reconnu coupable de fraude sur identité, en violation des règlements généraux de l’instance faîtière.

L’accusé a joué à Sémassi sous le nom Afansounoudji Komi Serge, avec lequel il a participé au tournoi de Toulon en 2018. Le même évolue cette saison 2022-2023 sous l’appellation de Kodjovi Kpokla sous les couleurs de l’Étoile Filante.

D’où la sanction (suspension d’un an plus une amende de 100.000 de FCFA) décidé par la Commission de discipline.

De plus, son club actuel perd sur tapis vert son match qu’il a gagné 2-0 contre Agouwa FC de Kounssountou.

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
FUGEE
FUGEE
February 1, 2023 8:03 pm

Ce n’est pas au temps du vieux Wilson Bahun adjété qu’on verrait cette punition.
Cela faint que l’ETOILE FILANTE est en D2

Gbedegbe
Gbedegbe
February 1, 2023 8:10 pm

La ftf fait jour aussi lamaterisme suspendu un joueur a un ans?ces pour gate son cariere comme une punition 2a3 mois ces possible mais un ans ces ose tenvoiye votre Reglement

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.