25 C
Canada
Wednesday, February 21, 2024
Accueil ACTUALITES Faits divers – Un cocktail "Tiktok" l’envoie au bloc opératoire

Faits divers – Un cocktail “Tiktok” l’envoie au bloc opératoire

Toutes les personnes qui scrollent habituellement sur tiktok ont dû tomber une fois sur ces vidéos qui font jurer par tous les saints de leurs vertus thérapeutiques. Les plus pléthoriques sont celles vantant des effets aphrodisiaques. Un jeune togolais en a fait l’amère expérience.

Justin, comptable de profession, est un féru des réseaux sociaux et de toute information susceptible de revigorer sa libido déjà débordante. A cet effet, il a pris l’habitude de visionner les vidéos tiktok prêtant des vertus aphrodisiaques à des mélanges de produits abracadabrants. Généralement, de nombreux diffuseurs de contenus vidéo inventent des décoctions faites de gingembre, de clous de girofle, de lait, de noix de cola etc…

Très porté sur les femmes, le comptable a décidé de réaliser l’une de ses décoctions qui souvent sont dites faciles à faire chez soi. Malheureusement pour M. Justin, au lieu que ce soit son appareil génital qui dilatent pour être en forme pour des ébats sexuels, c’est plutôt ses intestins qui se sont retournés dans son ventre.

Les heures qui ont suivi l’ingurgitation de la tisane « made in Tiktok » ont été un calvaire pour ce jeune homme qui a dû être évacué très rapidement dans une clinique de la capitale. Sur place, les médecins ont réussi à le sauver grâce à une intervention chirurgicale urgente. D’ailleurs, les infirmières à son chevet lui recommandent vivement de faire des vidéos et les publier sur le même réseau social pour raconter sa mauvaise expérience, et sauver par la même d’autres jeunes obsédés par les tisanes aphrodisiaques « made in Tiktok ».

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] Fete Divers – An Cocktail “Tiktok” l’envoie au bloc opératoire first appeared […]

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.